Patinage artistique : Une démission évoquée par Didier Gailhaguet

Patinage artistique : Une démission évoquée par Didier Gailhaguet©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 06 février 2020 à 23h45

Alors que les critiques continuent de pleuvoir sur lui à la suite de sa conférence de presse, Didier Gailhaguet a confié à la télévision être prêt à démissionner à l'issue de l'enquête administrative actuellement en cours.

L'étau se resserre autour de Didier Gailhaguet. Vindicatif à l'occasion de la conférence de presse longue de plus d'une heure et demie donnée ce mercredi au siège de la Fédération Française des Sports de Glace, le président de l'institution semble mettre de l'eau dans son vin au fil de ses interventions médiatiques. En effet, présent ce jeudi soir sur le plateau de l'émission « C à vous » sur France 5, après une première intervention dans « L'Heure des Pros » sur CNews en début de matinée, Didier Gailhaguet a mis sur la table son éventuelle démission. « Si je suis celui qui doit démissionner parce que c'est le seul moyen de débloquer, bien sûr que je le ferai, assure celui qui dirige la FFSG depuis 2007. Mais, par contre, je voudrais avoir dit ce que j'ai encore à dire, qui n'est pas tout à fait terminé. »


Gailhaguet critique à nouveau Maracineanu

Dans la suite de cet entretien, Didier Gailhaguet a été interrogé sur la prise de position du Ministre des Sports Roxana Maracineanu. Cette dernière, qui demande instamment la démission du président de la FFSG en raison de sa « responsabilité morale et personnelle » depuis le début de la semaine, a vu ce dernier répondre une nouvelle fois qu'il comptait tout de même attendre la fin de l'enquête administrative pour en tirer toutes les conséquences. « Logiquement, c'est après avoir fait une enquête qu'on détermine les coupables, tonne ce dernier qui n'a pas hésité à en remettre une couche à l'encontre de la membre du gouvernement. Là, on désigne un coupable et ensuite on dit : 'Je mets en place une enquête'. Dans la démarche, je trouve que ce n'est pas être respectueux. » Mais avec les témoignages qui s'accumulent sur Gilles Beyer, cette posture pourrait rapidement devenir intenable.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.