Patinage artistique : L'attitude de Didier Gailhaguet laisse Roxana Maracineanu perplexe

Patinage artistique : L'attitude de Didier Gailhaguet laisse Roxana Maracineanu perplexe©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 05 février 2020 à 10h43

Face au comportement de Didier Gailhaguet qu'elle a vivement critiqué, Roxana Maracineanu a confirmé lors d'un entretien accordé à France 2 ses menaces à l'encontre de la FFSG

Le torchon brûle plus que jamais entre Roxana Maracineanu et Didier Gailhaguet. Alors que le président de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG) est resté sur la même ligne à l'issue du Bureau Exécutif de l'institution, duquel quatre membres ont démissionné, le Ministre des Sports s'est exprimé sur le sujet dans l'émission « Les 4 Vérités » ce mercredi sur France 2. Et on ne peut pas dire que l'attitude du président de la FFSG convienne à la membre du gouvernement. « Je reste un peu sans voix devant ce monsieur que j'ai rencontré pendant une heure il y a deux jours et qui a passé la moitié du temps à se défendre, a confié Roxana Maracineanu. A aucun moment, il n'a dit devant moi quelle était sa vision par rapport à cette problématique qui touche sa fédération. Il faut qu'on voie aujourd'hui comment répondre à ce fléau. Si ce monsieur est plus intéressé par son poste, ça me paraît juste hallucinant. »


Menace à l'encontre de la FFSG confirmée par Roxana Maracineanu

Lors de cet entretien, visiblement sous haute tension, Roxana Maracineanu a demandé à Didier Gailhaguet de quitter son poste de président de la FFSG mais également menacé cette dernière de lui retirer sa délégation ministérielle. En résumé, si Didier Gailhaguet devait rester à son poste, la FFSG ne serait à terme plus reconnue comme la fédération en charge des disciplines que sont le patinage artistique, le short track, le patinage de vitesse, le curling, le bobsleigh, la luge et le skeleton. Le Ministre des Sports a confirmé sans prendre de gants que la menace était réelle. « Entamer cette procédure de retrait de délégation, c'est aussi contrer ce comportement, a tonné Roxana Maracineanu. S'il a envie de rester à la tête de cette association qu'est aujourd'hui la Fédération Française des Sports de Glace, qu'il le fasse, mais ce ne sera plus la future fédération des sports de glace. » Des menaces qui, jusqu'à présent, n'ont pas fait ciller Didier Gailhaguet, dont la sortie médiatique prévue ce mercredi est attendue à plus d'un titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.