Sports de Glace : Pas de retour à la FFSG pour Didier Gailhaguet

Sports de Glace : Pas de retour à la FFSG pour Didier Gailhaguet©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 09 février 2020 à 22h38

Au lendemain de sa démission et malgré des appels du pied pour un retour à la présidence de la FFSG, Didier Gailhaguet a assuré dans un entretien accordé à RMC que ce n'était pas sur la table.

Cette fois, on ne le reprendra pas ! Déjà démissionnaire en mai 2004 à la suite du scandale ayant marqué les Jeux Olympiques de Salt Lake City, durant lesquelles il a fait pression sur une juge pour manipuler le résultat de l'épreuve par coupes, Didier Gailhaguet était revenu à son poste trois ans plus tard, à l'issue de sa suspension. Mais, au lendemain de l'annonce de son départ de la présidence de la Fédération Française des Sports de Glace (FFSG) à la suite du scandale de violences sexuelles qui secoue le patinage artistique français, l'ancien dirigeant a assuré que cela n'allait pas se reproduire. Invité sur l'antenne de RMC ce dimanche, Didier Gailhaguet a assuré que, malgré le fait que certains sportifs lui ont demandé « de revenir », un retour à la tête de la FFSG n'est pas à l'ordre du jour. « Je ferme la porte », a-t-il assuré.


Gailhaguet a « donné plus qu'il ne fallait »

Ce deuxième passage à la tête de la FFSG, qui a duré pas moins de treize ans, Didier Gailhaguet en tire de la fierté. L'ancien double champion de France dans les années 1970 a assuré au fil de cet entretien que les équipes qui ont été sous ses ordres ont « bien travaillé ». « J'ai donné plus qu'il ne fallait », ajoute ce dernier qui, s'il confirme que la destinée des sports de glace l'intéressera toujours, ça sera comme spectateur et plus comme acteur. « J'ai donné beaucoup à cette fédération, je la suivrai très attentivement, avec beaucoup de dignité et sans intervention à l'intérieur », conclut Didier Gailhaguet, dont l'avenir se tiendra loin des instances dirigeantes des sports de glace.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.