Sports d'hiver : Le bilan des Français

Sports d'hiver : Le bilan des Français©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le jeudi 19 mars 2020 à 16h09

Le monde du sport étant en pause forcée pour cause de pandémie de coronavirus, la rédaction vous propose un bilan de la saison pour chaque sport. Aujourd'hui, place à la saison de sports d'hiver des Français, qui a pu se dérouler presque normalement, malgré une fin prématurée.



A chaque début de saison, le Directeur technique national de la Fédération française de ski Fabien Saguez fixe un objectif de 100 podiums pour les athlètes français dans les disciplines olympiques. Pour 2019-20, selon le décompte de « Ski chrono », l'objectif a été rempli, avec pas moins de 110 podiums ! Une belle performance pour les tricolores, qui ont, pour la plupart, vu leur saison être tronquée par la météo (chose habituelle) et par l'épidémie de coronavirus. Honneur aux deux disciplines les plus médiatisées (en France) des sports d'hiver, le ski alpin et le biathlon. Alexis Pinturault a failli devenir le premier tricolore à remporter le classement général de la Coupe du Monde et le gros globe de cristal qui va avec depuis Luc Alphand en 1997. Mais les deux dernières étapes ont été annulées à cause de la pandémie, et il n'a pas pu reprendre les 54 points de retard qu'il avait sur Aleksander Aamodt Kilde avant l'annulation de la fin de saison. Des regrets également pour Clément Noël, qui aurait pu gagner le petit globe du slalom, finalement glané par Henrik Kristoffersen pour deux points. Du côté des femmes, cette saison sera à oublier, avec pour seuls sourires la troisième place de Tessa Worley au géant d'ouverture de Sölden (avant qu'elle ne se blesse) et la victoire surprise de Clara Direz sur le géant parallèle (une épreuve toujours aléatoire) de Sestrières.

Les biathlètes et Perrine Laffont à l'honneur

En revanche, du côté du biathlon, cette saison fut historique, même si la cerise sur le gâteau aurait été de voir Martin Fourcade remporter le gros globe le jour de sa retraite. A part lors de la course d'ouverture, il y a toujours eu au moins un Français sur le podium en Coupe du Monde dans les épreuves individuelles (et même deux triplés !). Ils ont même ajouté deux titres mondiaux sur la poursuite (Emilien Jacquelin) et l'individuelle (Martin Fourcade) et une autre magnifique médaille d'or en relais pour couronner le tout. Chez les filles, les Mondiaux ont été catastrophiques, mais elles ont signé huit podiums en Coupe du Monde. En ski de fond, seuls les sprinteurs ont brillé (sept podiums), alors que la France a été aux abonnés absents en saut à skis et combiné nordique. Du côté du ski freestyle, Perrine Laffont a remporté le gros globe de cristal, mais aussi le petit des bosses, en remportant huit de ses dix épreuves ! Bastien Midol et Marielle Berger Sabbatel ont quant à eux terminé quatrièmes de la Coupe du Monde de skicross, Benjamin Cavet troisième de la Coupe du Monde de bosses et Antoine Adelisse troisième de la Coupe du Monde de Big Air. Seule Chloé Trespeuch a véritablement brillé en snowboard, avec une troisième place de la Coupe du Monde de cross. Enfin, le patinage artistique, en plus de la polémique suite à la révélation de scandales sexuels et à la démission de son président Didier Gailhaguet, n'a pas énormément brillé : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron n'ont terminé "que" deuxièmes des championnats d'Europe, et les Mondiaux ont été annulés. Rendez-vous en octobre prochain pour une nouvelle saison de sports d'hiver ! Avec plus de 100 podiums et plus de cristal ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.