Ski alpin - slalom : Nastasia Noens espère faire son retour en février

Ski alpin - slalom : Nastasia Noens espère faire son retour en février©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 04 janvier 2020 à 11h41

Gravement blessée en septembre dernier, Nastasia Noens n'a toujours pas repris la compétition alors que l'hiver est déjà bien entamé. La meilleure de nos slalomeuses espère faire son retour en février.

Une fois de plus, c'est sans Nastasia Noens (31 ans) que se déroulera ce week-end l'étape de slalom comptant pour la Coupe du Monde, à Zagreb. Toujours au repos forcé, la skieuse française assistera de loin à la prestation de nos trois représentantes en lice ce samedi en Croatie : Joséphine Forni, Doriane Escané et Marie Lamure. Toutefois, dans un coin de sa tête, la Niçoise n'aura qu'une seule chose en tête : cette fameuse date à laquelle elle aura le plaisir de retrouver la compétition. Elle ne sait toujours pas quand interviendra ce retour, mais elle croise les doigts pour que cela soit en février. « Il restera trois étapes à partir de février (Maribor, Ofterschwang, Are, puis les finales), c'est envisageable. En tout cas, je regarde à partir de là, je me dis que j'ai le temps de me reconstruire d'ici février », confie dans Le Dauphiné la meilleure de nos slalomeuses, dont l'unique crainte est de ne pas rechausser les skis en compétition d'ici la fin de la saison. « Je ne veux pas faire une saison blanche. Je vais à Auron la semaine prochaine, chez moi, faire du slalom, on verra ensuite au jour le jour », avoue la compatriote de Tessa Worley, autre spécialiste de la discipline, plus de trois mois après son grave accident.

Noens a rechaussé les skis

Victime d'une chute lors du stage d'avant-saison des Bleues à Ushuaïa (Argentine), la skieuse de 31 ans s'était fracturé le tibia droit avec arrachement osseux au niveau de la malléole en prime. Un accident qui avait nécessité une opération et près de trois mois d'indisponibilité. Dans Le Dauphiné, Noens apprécie déjà d'avoir pu faire un premier pas vers la reprise, cette semaine. « J'ai pu reprendre le ski cette semaine, tranquillement à Courchevel, un peu plus tôt que ce que j'avais prévu. Je suis contente d'enfin retourner sur les skis, même si c'est avec des douleurs, de retrouver des sensations, même si ce ne sont pas du tout les mêmes qu'avant. Il faut que je me réhabitue, parce qu'avec une blessure au tibia, les sensations ne sont pas du tout les mêmes une fois qu'on est dans les chaussures de ski. Physiquement, je me sens bien, le plus dur est derrière moi, mais il ne faut rien précipiter. » A l'époque déjà, la Niçoise savait qu'il serait difficile de tabler précisément sur une date. « Les délais peuvent tellement varier que c'est impossible de prévoir une date de retour sur les skis », avait prévenu l'intéressée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.