Ski alpin - Saint-Moritz (F) : Doublé italien sur le super-G, Worley neuvième

Ski alpin - Saint-Moritz (F) : Doublé italien sur le super-G, Worley neuvième©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 14 décembre 2019 à 12h21

Le deuxième super-G de la saison, samedi à Saint-Moritz, a donné lieu à un doublé italien avec la victoire de Sofia Goggia avec un seul bâton.

Saint-Moritz n'avait plus vu une victoire italienne depuis dix-huit ans. Sofia Goggia a mis un terme à cette longue disette sans succès des Transalpines dans la station suisse en s'imposant samedi à l'occasion du deuxième rendez-vous de la saison de super-G. La championne olympique en descente s'est pourtant fait très peur avec une erreur sur le bas du parcours qui l'a contrainte à terminer ce super-G avec un seul bâton. Ce qui ne l'a pas empêché (pas plus que le vent violent) de signer malgré tout le meilleur temps. Et l'Italie a bien fait d'attendre, puisque non seulement Goggia, qui a donc réussi l'exploit de s'imposer avec un seul bâton, a permis à la Squadra Azzurra de renouer avec le succès à Saint-Moritz, dix-huit ans après, mais les Italiennes se sont de surcroît offert un doublé historique sur la neige suisse (mais pas le premier cette saison), la compatriote de Goggia Federica Brignone terminant deuxième à seulement.... un centième de la lauréate du jour.

Worley dans le Top 10

Quant à Mikaela Shiffrin qui souhaitait remettre les pendules à l'heure après son échec (dixième place) lors de la première étape de l'hiver, la semaine dernière à Lake Louise (Canada), à l'attaque du début à la fin, elle termine à la troisième place derrière les deux Italiennes. Sur ce parcours tracé par son entraîneur, l'Américaine s'offre ainsi un nouveau podium. Deuxième Française de ce deuxième super-G de l'année, Romane Miradoli manque de son côté le Top 10 pour huit centièmes. Elle termine seizième. Et sans surprise notre meilleure représentante du jour se nomme Tessa Worley. Malgré un dossard au-delà des trente premiers, la Bornandine signe le neuvième temps, juste devant l'actuelle leader du classement de la spécialité l'Allemande Viktoria Rebensburg. Un premier Top 10 très encourageant pour Worley, qui disputait là son premier super-G en Coupe du Monde cette saison après s'être préparée sur le super-G de Coupe d'Europe de Saint-Moritz, avec la victoire à la clé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.