Ski alpin : Cette fois, la descente dames de Val d'Isère est définitivement annulée !

Ski alpin : Cette fois, la descente dames de Val d'Isère est définitivement annulée !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 22 décembre 2019 à 07h43

Reprogrammée à dimanche en raison de la météo, la descente dames de Val d'Isère n'aura finalement pas lieu.

La malédiction continue. Privé du géant hommes la semaine dernière après que la météo a obligé les organisateurs à décaler le slalom au dimanche, jour prévu initialement pour le géant, Val d'Isère a subi un coup de massue plus violent encore ce dimanche, avec l'annulation définitive cette fois de la descente dames. En raison des chutes de neige et du vent, la course, programmée samedi, avait été repoussée à deux reprises puis finalement décalée au dimanche malgré tous les efforts des lisseurs et des machines, en espérant que les conditions permettent enfin aux skieuses de s'élancer. Malheureusement pour Ingrid Jacquemod et ses équipes ainsi que pour tous les spectateurs français qui se languissaient de voir les championnes à l'oeuvre ce week-end sur les pentes de la piste Oreiller-Killy lors du traditionnel Critérium de la Première Neige, cette descente femmes à laquelle l'Américaine Mikaela Shiffrin avait préféré renoncer n'aura pas lieu davantage dimanche que samedi.

Les deux courses du week-end annulées !



Comme le redoutait le jury de la Fédération internationale de ski alpin (FIS), la neige, au contraire des températures, est encore fortement tombée sur la station savoyarde dans la nuit de samedi à dimanche, rendant la neige toujours aussi dangereuse pour les concurrentes. Et pour ne rien arranger, le vent souffle, lui, toujours aussi violemment sur le haut de la Daille. Il est donc impossible de proposer cette descente et l'organisation n'a eu d'autre choix, ce dimanche matin, que de décider d'annuler définitivement l'épreuve. Un coup d'autant plus dur pour Val d'Isère et son club de ski, qu'avec l'annulation la veille du combiné alpin, précisément pour permettre de ne pas avoir à tirer forcément un trait sur la descente, ce n'est pas une mais deux courses que la station avaline a vu s'envoler en fumée ce week-end. Plus exactement, le week-end n'a jamais commencé à Val d'Isère, décidément maudit cet hiver.

Le géant hommes d'Alta Badia maintenu, mais... 

Si Val d'Isère est inconsolable, Alta Badia, en revanche, aura uniquement à se fendre d'une grimace. Comme sa voisine française, la station italienne doit elle aussi composer avec des conditions météorologiques contraignantes ce week-end. Toutefois, le géant d'Alta Badia, contrairement à la descente dames de Val d'Isère, aura bien lieu, lui. En revanche, il sera raccourci. En raison d'une neige rendant le haut de la Gran Risa impraticable, le départ de la course, dont la première manche aura lieu à 10h00 et la second à 13h00, a été abaissé et le tracé amputé d'une partie de son parcours (le haut). Espérons que cela ne perturbera pas Alexis Pinturault. Le héros du week-end dernier après son triomphe sur le slalom de Val d'Isère s'élancera avec le dossard 1 et la ferme intention d'enfin mettre un terme à la période de disette interminable de l'équipe de France. La dernière victoire d'un Tricolore à Alta Badia remonte en effet à... 18 ans, avec le succès de Frédéric Covili en 2001 sur cette piste mythique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.