Short-track : Un titre historique en relais

Short-track : Un titre historique en relais©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le dimanche 24 janvier 2021 à 19h20

L'équipe de France féminine de short-track est championne d'Europe de relais, bénéficiant au passage d'un petit coup de pouce de la Russie. Jamais, dans son histoire, le patinage de vitesse tricolore n'avait été sacré.

Journée importante pour le short-track français (ou patinage de vitesse) : les filles sont championnes d'Europe sur le relais (3 000 m). Tifany Huot-Marchand, Aurélie Monvoisin, Aurélie Lévêque et Gwendoline Daudet (ainsi que Cloé Ollivier, remplaçante) ont décroché ce premier titre de l'histoire pour un relais tricolore, toutes catégories confondues. Les circonstances ont été particulières : d'abord deuxièmes, les Françaises ont en effet bénéficié de la disqualification des Russes ! Qu'importe le flacon... Un exploit qui a notamment valu les félicitations de la ministre Roxana Maracineanu, en profitant pour relayer le hashtag célébrant le sport féminin.


"Championnes d'Europe, incroyable", s'exclame Huot-Marchand sur son compte Facebook. Agée de 26 ans, cette dernière est la leader de l'équipe, elle qui a notamment participé aux JO 2018. "C'était génial, une expérience incroyable, mais je veux retourner aux Jeux dans quatre ans et pas pour faire le même résultat, s'exclamait-elle après le grand rendez-vous olympique (pour France Bleu). Une médaille, c'est l'objectif ultime ! Entre gagner au Loto ou décrocher une médaille olympique, j'ai même pas besoin de réfléchir, je sais déjà quoi choisir !" Ce résultat collectif et cette Marseillaise sont de nature à confirmer cet élan. Direction Pékin !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.