Quand le président de la Fédération internationale crée la polémique

Quand le président de la Fédération internationale crée la polémique©Media365

Rédaction , publié le mardi 05 février 2019 à 11h03

Gian-Franco Kasper, président de la Fédération internationale de ski, a tenu des propos polémiques au sujet des dictatures et du réchauffement climatique dans une interview accordée au quotidien suisse Tages Anzeiger.

Gian-Franco Kasper, président de la Fédération internationale de ski, a prouvé à l'occasion d'une interview accordée au quotidien suisse Tages Anzeiger qu'il n'était pas là pour se faire bien voir du grand public. Sur différents sujets, le Suisse a livré des réponses brutes qui ne seront probablement pas appréciées par tout le monde. Quand il est interrogé sur le régime chinois par rapport aux Jeux Olympiques de Pékin 2022, celui qui est à son poste depuis 1998 n'y va pas par quatre chemins : « Les dictateurs peuvent organiser de telles manifestations sans demander la permission au peuple. Pour nous, tout est plus facile dans les dictatures. D'un point de vue commercial, je ne me rendrais plus que dans des dictatures. Ainsi je n'aurais pas à me bagarrer avec des défenseurs de l'environnement.»

« Ce soi-disant changement climatique »

L'environnement et le réchauffement climatique ne sont en effet pas des sujets que Kasper prend réellement au sérieux : « Toutes ces discussions sur la neige artificielle ou le gaspillage d'eau ne s'arrêtent jamais bien qu'aucune goutte d'eau ne soit gaspillée. L'énergie que cela demande, c'est autre chose. Mais en terme de perte d'eau, c'est pareil lorsque vous arrosez le jardin. Et puis il y a ce soi-disant changement climatique... Il n'y a aucune preuve. Nous avons de la neige, parfois beaucoup.» Celui qui est âgé de 75 ans ne s'est d'ailleurs pas privé de tacler ceux qui lui parlaient de réchauffement lorsque le thermomètre affichait -30 degrés lors des derniers Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang :  «A toutes les personnes qui venaient vers mois en grelottant, je leur disais: bienvenu dans le réchauffement planétaire. Il y a toujours eu des hivers chauds et d'autres froids.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.