Patinage artistique : Papadakis et Cizeron en tête au GP d'Italie

Patinage artistique : Papadakis et Cizeron en tête au GP d'Italie©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le vendredi 05 novembre 2021 à 22h10

Ce vendredi au Grand Prix d'Italie, le duo de patineurs français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont pris la tête du concours au terme de leur programme de danse rythmique.



Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron font figure de grandissimes favoris en patinage artistique pour conquérir la médaille d'or aux prochains Jeux Olympiques d'hiver à Pékin. En dépit d'une longue absence avoisinant les deux ans sur le circuit international en raison de la pandémie de Covid-19, le duo tricolore avait survolé le Finlandia Trophy au mois d'octobre dernier. Une prestation de haut vol loin d'être passée inaperçue. Auréolés de louanges, les champions tricolores avaient également reçu des propos homophobes de la part d'un juge russe présent à Espoo, Alexander Vedenin.


Engagés ce week-end au Grand Prix d'Italie se tenant à Turin, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont frappé encore plus fort, impressionnant toute la concurrence ainsi que les observateurs. Après la danse rythmique, au programme ce vendredi, les anciens champions du monde ont bénéficié d'un score de 87.45 points. Soit la meilleure performance mondiale de l'année. Ils font encore mieux qu'à Espoo le mois dernier où ils avaient récolté un résultat de 85.58 points au terme de la première journée. Une agréable surprise pour les patineurs qui ont adopté plusieurs changements afin de se rapprocher des exigences du thème olympique au mois de février prochain: les danses urbaines.

Ce samedi place au programme libre pour parachever le travail. Les Français devront maintenir à distance les Américains Madison Hubbel et Zachary Donohue ainsi que les Russes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin. Deux tandems respectivement décorés d'une médaille d'argent et d'or aux derniers Championnats du monde de patinage artistique auxquels les quadruples champions du monde tricolores n'avaient pas participé. Ceux-ci en avaient profité pour améliorer plusieurs aspects de leur patinage et de leur condition physique. Le fruit de leur travail semble porter ses fruits. De bon augure à trois mois de Pékin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.