Patinage artistique : Le cauchemar de James et Ciprès

Patinage artistique : Le cauchemar de James et Ciprès©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 mars 2019 à 09h52

Ce n'est pas encore cette fois que Vanessa James et Morgan Ciprès monteront sur la plus haute marche mondiale. Le couple français, qui rêvait de décrocher enfin sa première médaille d'or, un an après le bronze ramené de Milan, a perdu tout espoir, ce mercredi lors des Championnats du Monde de Saitama (Japon) chez les couples.

Les deux Tricolores ont dû, en effet, se contenter de la septième place du programme court, avec un total de 68,87 points qui rend impossible tout autre résultat dans le meilleur des cas que la troisième place jeudi à l'issue du libre. En signant le meilleur score de l'hiver (81,21 points), les vice-champions du Monde russes Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov semblent avoir d'ores et déjà mis tout le monde d'accord, et du même coup posé la main sur le titre, même si les Chinois Sui Wenjing et Han Cong, deuxièmes avec 79,24 points, peuvent encore espérer griller la politesse aux vice-champions olympiques de Pyeongchang. Pour James et Ciprès, une médaille de bronze constituerait déjà un excellent résultat étant donné le cauchemar vécu par nos deux représentants mercredi sur le court.

James percutée pendant l'échauffement !

Les ennuis du couple français ont même débuté dès l'échauffement, avec la lourde chute de Vanessa James, envoyée involontairement au sol par l'Italien Matteo Guarrise, venu la percuter. Un incident qui aurait pu rester anecdotique si la Française, sacrée championne d'Europe en janvier dernier à Minsk avec son fidèle partenaire n'avait pas eu ensuite beaucoup de mal à se remettre dans l'événement, la faute notamment à une douleur vraisemblable à un coude (un genou et sa tête ont également été touchés). Le calvaire allait ensuite se poursuivre sur la glace, où James passait un double bloucle-piquée alors qu'un triple était prévu, avant de chuter de nouveau, quelques minutes plus tard, à la réception d'un triple flip lancé. Deux énormes erreurs qui coûtent très cher à l'arrivée pour ceux qui avaient pourtant remporté toutes les compétitions qu'ils avaient disputées cette saison, dont la finale du Grand Prix. Mais en terminant très loin de leur meilleur score de la saison (76,66 points à Minsk), ils ont ruiné d'entrée leur rêve de sacre.

Lecavelier 19eme

Du côté de la compétition féminine, le programme court a été largement remporté par la Russe Alina Zagitova (16 ans), championne olympique en titre, avec 82,08 points, devant la Japonaise Kaori Sakamoto (18 ans), qui a glané 76,86 points, et la Kazakhe Elizabeth Tursynbaeva (19 ans), qui a obtenu 75,96 points. La seule Française en lice, Laurine Lecavelier n'a terminé que 19eme, avec 56,91 points. Le programme libre se déroulera vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.