Mondiaux 2021 (H) : Kriechmayr remporte le Super-G, Pinturault troisième

Mondiaux 2021 (H) : Kriechmayr remporte le Super-G, Pinturault troisième©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 11 février 2021 à 14h37

Grand favori, Vincent Kriechmayr a remporté jeudi le super-G hommes des Mondiaux de Cortina d'Ampezzo. Troisième, Alexis Pinturault remporte sa première médaille sur la spécialité.

Première médaille pour Alexis Pinturault en super-G. « Je savais que je pouvais potentiellement finir sur le podium, mais entre le savoir et le faire, c'est toute la différence », avait analysé Pinturault avant de s'élancer. Une différence que le skieur de Courchevel, qui compte donc désormais quatre médaille mondiales (deux en géant, une en combiné), a gommée jeudi pour ses débuts dans ces Mondiaux de Cortina d'Ampezzo que beaucoup voyaient avant l'heure comme ceux du skieur français, dans la forme de sa vie depuis le début de l'hiver. La suite des ces Championnats du Monde dira si les spécialistes et fans de toujours de « Pintu » avaient vu juste. En attendant, cette première journée a bien été celle du Savoyard notamment. Pinturault n'a pas gagné ce super-G inaugural pour les hommes, certes. Mais dans la mesure où il s'était surtout aligné au départ avec essentiellement à l'esprit de prendre des repères dans l'optique du combiné de lundi, terminer sur le podium avec cette médaille de bronze autour du cou constitue un nouveau résultat fabuleux pour celui dont ce n'est pas la spécialité. Le leader du classement général de la Coupe du Monde en passe de mettre un terme à 24 ans de disette pour l'équipe de France (Luc Alphan est le dernier Triclore à avoir soulevé le gros globe de cristal, en 1997) n'avait encore jamais décroché de médaille dans la discipline, pas plus qu'il n'avait déjà terminé dans le trio de tête sur une première épreuve.

Bailet dans le Top 10

« Pintu », qui fait d'une pierre deux coups, a donc bien fait de réussir sa course du jour. Elle lui permet de lancer parfaitement ses Mondiaux. En ce qui concerne la gagne, pas de surprise. Vincent Kriechmayr, immense favori après avoir remporté les deux derniers super-G programmés avant ces Mondiaux, a démontré qu'il n'était pas pour rien le leader du classement général de la spécialité pour rien. L'Autrichien a tremblé jusqu'au bout néanmoins. Et il a bien fait, car Romed Baumann, parti avec le dossard 20, a été tout près de le priver de cette première médaille d'or. Le vétéran allemand est finalement venu mourir à 7 centièmes du vainqueur sur cette piste dont le Vertigine Jump constituait la difficulté majeure. Ce saut ayant obligé la plupart des concurrents à... freiner a d'ailleurs mis hors-course les trois premiers coureurs à s'élancer (mais pas que). Kriechmayr, Pinturault et Baumann, partis plus tard, ne se sont pas fait piéger. Matthieu Bailet non plus. Deuxième Français de ce super-G derrière le Savoyard, le Niçois termine à une magnifique 7eme place. Ces Mondiaux commence bien pour l'équipe de France.

SKI ALPIN - MONDIAUX 2021 DE CORTINA D'AMPEZZO
Super-G hommes - Jeudi 11 février 2021
1- Vincent Kriechmayr (AUT), en 1'19"41
2- Romed Baumann (ALL) à 0"073- Alexis Pinturault (FRA), à 0"38
4- Brodie Seger (CAN), à 0"42
5- Dominik Paris (ITA), à 0"55
6- Matthias Mayer (AUT), à 0"60
7- Matthieu Bailet (FRA), à 0"72
8- Travis Ganong (USA), à 0"75
9- Andreas Sander (ALL), à 0"88
10- Beat Feuz (SUI), à 0"93
...
21- Nils Allègre (FRA), à 1"93

Vos réactions doivent respecter nos CGU.