Mondial 2021 (H) : Mise sous pression, l'IIHF écarte la Biélorussie

Mondial 2021 (H) : Mise sous pression, l'IIHF écarte la Biélorussie©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 18 janvier 2021 à 22h40

Malgré l'insistance de son président à vouloir maintenir l'événement en dépit des tensions en Biélorussie et des critiques, l'IIHF a fini par retirer la co-organisation du Mondial 2021 masculin à la ville de Minsk.

Ce devait être la fête du hockey sur glace à Minsk et Riga. La capitale de la Biélorussie et celle de la Lettonie devaient accueillir l'édition 2021 du championnat du monde masculin du 21 mai au 6 juin prochain. Malgré tensions en Biélorussie à la suite de la réélection d'Alexandre Loukachenko lors d'un scrutin pour lequel les soupçons de fraudes massives sont massifs, le président de la Fédération Internationale de hockey sur glace (IIHF) René Fasel avait tout fait pour maintenir l'organisation de l'événement tel qu'initialement prévu, se fendant récemment d'une visite au dirigeant biélorusse. Un entêtement qui avait provoqué une vague de protestation à l'encontre du Suisse mais également la réaction de certains des principaux sponsors de l'IIHF avec le constructeur automobile tchèque Skoda qui comptait renoncer à parrainer le tournoi en cas de maintien de la Biélorussie comme co-organisateurs, le spécialiste allemand d'huiles, de lubrifiants et d'additifs pour moteurs Liqui Moly avait mis une telle menace à exécution alors que l'horloger suisse Tissot avait confié sa préoccupation pour les droits de l'homme en Biélorussie.


L'IIHF a fini par céder, la Lettonie pourrait tout organiser seule

Face à une pression devenue trop grande et malgré la volonté de René Fasel « de promouvoir l'idée que le championnat du monde pourrait être utilisé comme un outil de réconciliation pour aider à calmer les problèmes sociopolitiques en Biélorussie et à trouver une voie positive », le Conseil de l'IIHF a fini par trancher ce lundi. Après avoir consulté « des experts indépendants et toutes les parties prenantes » concernant un éventuel maintien du tournoi en Biélorussie et « compte tenu des préoccupations croissantes en matière de sûreté et de sécurité liées à la fois à la montée des troubles politiques et au coronavirus », l'instance « a déterminé qu'il était actuellement impossible de garantir le bien-être des équipes, des spectateurs et des officiels » et, donc, de retirer la co-organisation du Mondial 2021 à la ville de Minsk. Pour le patron de l'IIHF dans un communiqué de la fédération, « il est très regrettable de devoir retirer la candidature conjointe de Minsk-Riga » avec la fédération qui va devoir « évaluer la possibilité » d'organiser le tournoi dans un seul pays, qui pourrait donc être la Lettonie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.