Le président visé, l'IBU perquisitionnée pour des cas de dopage

Le président visé, l'IBU perquisitionnée pour des cas de dopage©Media365

Yannis Dakik, publié le mercredi 11 avril 2018 à 19h06

Le siège de la Fédération internationale de biathlon s'est vu perquisitionné ce mercredi. Son président Anders Besseberg et sa secrétaire générale Nikole Resch sont visés par une enquête. Selon l'Agence mondiale antidopage, il s'agirait d'une négligence dans des affaires de dopage.

Surprise à l'IBU. Le président Anders Besseberg et sa secrétaire générale Nikole Resch sont visés par une enquête qui a mené à la perquisition du siège de la Fédération internationale de biathlon à Salzbourg. Selon l'agence mondiale antidopage, il est reproché à Besseberg et Resch de ne pas avoir fait le nécessaire dans de nombreux cas de dopage. Cette dernière, a sa demande, a été suspendue de ses fonctions. Selon la radio norvégienne NRK, des perquisitions ont également eu lieu en Norvège, probablement au domicile de l'homme de 72 ans. Dans un communiqué, l'organisation a affirmé que « la recherche est liée à une enquête ouverte sur le président, Anders Besseberg et la secrétaire générale, Nicole Resch. En raison de cette enquête en cours, la secrétaire générale a demandé d'être mise en congé de ses fonctions et le directeur exécutif assure l'intérim. » L'IBU a également déclaré qu'elle prenait « extrêmement au sérieux » ce dossier va « coopérer pleinement. » En poste depuis 1992, Besseberg avait affirmé qu'il ne se présenterait pas pour un nouveau mandant à la tête de l'organisation.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU