JO 2026 : Un candidat retire définitivement son projet

JO 2026 : Un candidat retire définitivement son projet©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 19 novembre 2018 à 19h41

Face au refus de la population de Calgary de lancer le projet de candidature aux JO 2026, le conseil municipal de la ville a ratifié le résultat du référendum.

Il ne reste plus que deux candidats pour les JO 2026. Alors que, lors de sa 133eme session organisée à Buenos Aires début octobre, le CIO avait validé les candidatures de Calgary, Stockholm et du duo Milan/Cortina d'Ampezzo, la cité canadienne a été contrainte de renoncer à son projet. Soumise à un référendum, cette candidature organisée par voie électronique a reçu 56,4% de votes défavorable à l'occasion du scrutin organisé la semaine passée et, en conséquence, le conseil municipal de Calgary a adopté de manière unanime une résolution qui entérine le résultat du référendum et enterre définitivement les aspirations de la cité canadienne à devenir ville olympique une deuxième fois après avoir accueilli l'événement en 1988.

Calgary, une candidature qui a toujours fait débat


Ce vote contre l'organisation des JO 2026 à Calgary fait suite à une série d'atermoiements et de questions sur le financement du projet qui ont achevé de convaincre la population de renoncer au projet de candidature. Si l'idée initiale était de limiter les investissements en remettant au goût du jour les infrastructures utilisées il y a 30 ans, les désaccords entre les différentes autorités locales ont mis du plomb dans l'aile de la candidature aux yeux des habitants et ce malgré un accord de dernière minute qui avait été trouvé entre la municipalité de Calgary, le gouvernement central et la province de l'Alberta pour le financement des 3,3 milliards d'euros nécessaires à l'organisation de l'événement dans huit ans. Ce retrait met un coup rude de plus à la volonté du CIO de trouver un organisateur pour des JO 2026 qui ne font visiblement pas recette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.