Hockey sur glace - Championnat du monde (H) : L'Allemagne trop forte pour l'équipe de France

Hockey sur glace - Championnat du monde (H) : L'Allemagne trop forte pour l'équipe de France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 14 mai 2019 à 22h36

L'équipe de France a pêché par manque d'agressivité face à l'Allemagne, qui s'est largement imposée.

Les quarts de finale s'éloignent toujours plus pour les Bleus. Après leur défaite aux tirs au but face au Danemark puis une lourde défaite face aux Etats-Unis, les joueurs de Philippe Bozon n'ont pas été en mesure de répondre au défi posé par l'équipe d'Allemagne, vice-championne olympique. Les Tricolores, deux fois en supériorité numérique n'ont jamais su mettre en difficulté Philipp Grubauer durant les 20 premières minutes. A trois minutes de la pause, Moritz Seider est allé conclure face à Florian Hardy un contre initié par Gerrit Fauser et Patrick Hager. Un avantage logiquement pris par les Allemands qui n'ont toutefois pas vu le coup des Bleus venir.

Fleury a donné un peu d'espoir aux Bleus

A nouveau dans le dur en début de deuxième période, les Bleus ont trouvé la faille sur le premier de leurs quatre tirs de ce tiers-temps. Si Antonin Manavian a lancé l'action, c'est Tim Bozon qui a parfaitement décalé Damien Fleury. L'attaquant des Wild Wings, en championnat d'Allemagne, a fusillé Philipp Grubauer, qui a cédé sa place six minutes plus tard à Niklas Treutle en raison d'un pépin physique, qui s'est avéré être un mur face aux Bleus. Le manque de percussion tricolore s'est ensuite payé très cher avec Matthias Plachta et Leon Draisaitl qui sont venus sanctionner une équipe de France qui est totalement passée à côté de son deuxième tiers-temps.

Un tout pour le tout qui n'a pas payé

Sans aucun doute tancés par Philippe Bozon dans le vestiaire, les coéquipiers de Nicolas Ritz sont revenus sur la glace de Kosice avec un autre état d'esprit. Mais, comme en début de match, les supériorités numériques n'ont pas été utilisées au mieux face à une défense allemande qui, même diminuée, a su serrer le jeu. Les Bleus auraient pu sombrer à huit minutes du terme quand, coup sur coup, Valentin Claireaux puis Olivier Dame-Malka ont été envoyés en prison pour deux minutes. Les Allemands n'en ont pas profité et c'est alors que le banc tricolore a décidé de sortir Florian Hardy pour jouer son va-tout afin de revenir dans le match. Une tactique qui n'a pas marché et Korbinian Holzer a parfaitement utilisé la cage vide de loin pour sceller le sort du match (4-1). Les Bleus vont désormais viser le maintien et cela devra sans doute attendre le dernier match face à la Grande-Bretagne. Avant cela, le Canada se dressera sur la route des Bleus dès jeudi.

CHAMPIONNAT DU MONDE DE HOCKEY SUR GLACE 2019
Du 10 au 26 mai en Slovaquie

PREMIER TOUR
Groupe A (à Kosice)
1- Allemagne, 9 points
2- Finlande, 7 points
3- Canada, 6 points
4- Danemark, 5 points
5- Etats-Unis, 5 points
6- Slovaquie, 3 points
7- France, 1 point
8- Grande-Bretagne, 0 point


Mardi 14 mai
Grande-Bretagne - Danemark : 0-9
Allemagne - France : 4-1

Vos réactions doivent respecter nos CGU.