Géant 2 d'Adelboden (H) : Ford victime d'une très violente chute

Géant 2 d'Adelboden (H) : Ford victime d'une très violente chute©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 09 janvier 2021 à 11h16

L'Américain Tommy Ford a été victime d'une très violente chute dès le début de la première manche du deuxième géant d'Adelboden (Suisse), ce samedi matin. La course a été interrompue et le skieur évacué.

La Chuenisbärgli ne fait aucun cadeau aux skieurs, aussi talentueux soient-ils. Deux des petites pépites du ski norvégien Atle Lie McGrath et Lucas Braathen - et plus précisément leurs genoux - en avaient fait les frais vendredi lors du premier des deux géants du week-end programmés à Aldenboden. La mythique piste suisse s'est également fait impitoyable samedi matin, le coup d'envoi du deuxième géant à peine donné, avec Tommy Ford. Quatrième concurrent à se présenter dans le portillon de départ pour cette première manche au lendemain de l'exploit retentissant du nouveau maître de la discipline le Français Alexis Pinturault, le spécialiste américain de 30 ans a été victime d'une très lourde chute dans le mur final. Sorti de sa trajectoire alors qu'il ne lui restait plus que deux portes à franchir, Ford a heurté, lancé, une porte avec sa tête avant d'heurter ensuite le sol, là aussi la tête la première, et de terminer sa course dans les filets de projection.

Ford évacué en hélicoptère



Dans une ambiance glaciale au propre comme au figuré, ce géant a alors été longuement interrompu (pendant une vingtaine de minutes) pour permettre aux secours d'intervenir et à un hélicoptère d'évacuer l'Américain en direction d'un hôpital de l'une des grandes villes les plus proches, probablement Genève ou Bâle. Les images de la terrible chute de celui qui avait remporté le géant de Beaver Creek, sur ses terres, la saison dernière, n'ont pas été rediffusées par la réalisation, de même que le mystère le plus complet demeure pour le moment sur la nature des blessures de Ford, touché à la tête et très probablement à un genou, comme de son état de santé. Les services médicaux ont uniquement laissé entendre qu'il était conscient au moment d'être allongé à bord de l'hélicoptère. Le malheureux, complètement sonné en bas de la piste, s'était déjà gravement blessé en janvier 2013 sur une sortie libre. Victime à l'époque d'une fracture du fémur droit, il avait mis près de deux ans avant de retrouver la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.