Championnats du Monde : Petra Vlhova sacrée, les Françaises classées mais pas médaillées

Championnats du Monde : Petra Vlhova sacrée, les Françaises classées mais pas médaillées©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 14 février 2019 à 19h05

Dans une course au suspense insoutenable, Petra Vlhova a remporté son premier titre mondial en slalom géant. La Slovaque a triomphé de l'Allemande Viktoria Rebensburg. Mikael Shiffrin complète un podium sans skieuse française. Mais les Tricolores ont brillé avec notamment l'incroyable seconde manche de Clara Direz. Elles sont trois dans le top 10.

Les slalomeuses les plus rapides se sont affrontées dans un duel de géantes. Les meilleures se sont battues à coup de dixième de seconde. Sur une piste marquée et balayée par le vent, elles ont du se dépasser sur la piste pour se passer au classement. Après une première manche très serrée, tout restait à faire jusqu'aux derniers centimètres. Et à ce petit jeu, Viktoria Rebensburg n'a pas réussi à préserver son avance à la fin de la soirée. Longtemps en tête, l'Allemande a patiné en bas de la piste pour le plus grand bonheur de Petra Vlhova. La Slovaque avait réussi à devancer Mikaela Shiffrin en s'arrachant jusqu'au bout et son temps lui a finalement permis de monter sur le toit du monde. La première skieuse slovaque a être sacrée championne du Monde a réalisé un véritable exploit dans la lignée de l'argent remporté en combiné. Deuxième temps de la première manche, troisième de la seconde, la skieuse de 23 ans a été la plus régulière et s'octroie logiquement le titre. Elle succède au palmarès à Tessa Worley qui n'a pas réussi à se rattraper sur la seconde manche. Cinquième à mi-parcours, la Française n'a pas réussi à faire mieux et perd une place au classement final malgré une fin de course réussie. Mais le retard concédé sur le haut du parcours était trop important. En pointant au sixième rang, elle est la meilleure Française mais ses compatriotes ne sont pas loin derrière...

Clara Direz, une lueur dans la nuit

Les Françaises ont réalisé un véritable tir groupé. Si Romane Miradoli n'a pas réussi à accrocher le train de devant, Clara Direz a réalisé une deuxième manche splendide. Dans cette manche disputée de nuit, elle a été une des seules à briller sur le haut du parcours. Avec ce bon départ, elle a pu garder de la vitesse jusqu'au franchissement de la ligne. De quoi dérouler son ski. Avec le deuxième meilleur temps de la seconde manche, elle a dépassé la néo-zélandaise Alice Robinson et s'est installée dans le fauteuil de leader pendant sept passages et a finalement gagné 14 places. Elle réalise son premier top 10 sur un championnat du Monde. Une performance exceptionnelle jeune Savoyarde. Avec cette soirée référence, elle a de quoi construire une belle carrière. Elle a surtout pu faire un tout petit peu mieux que Coralie Frasse Sombet. La neuvième de la première manche a terminé la journée au même rang et réalise un bon top 10. Si les slalomeuses tricolores ne sont pas montées sur le podium, elles sont trois à intégrer le top 10 mondial.

SKI ALPIN - CHAMPIONNATS DU MONDE
Slalom géant femmes - Jeudi 14 février 2019
Classement final
1- Petra Vhlova (SLQ) en 2'01''97
2- Viktoria Rebensburg (ALL) à 0"14
3- Mikaela Shiffrin (USA) à 0"38
4- Ragnhild Mowinckel (NOR), à 0"50
5- Federica Brignone (ITA), à 0"87
6- Tessa Worley (FRA), à 1"09
7- Sara Hector (SUE) à 1"94
8- Clara Direz (FRA) à 2"21
9- Coralie Frasse Sombet (FRA), à 2"27
10- Andrea Ellenberger (SUI) à 2"42
...
25- Romane Miradoli (FRA), à 3"42

Si vous avez manqué la première manche (avec A.C.)

Sacrée en 2013 et en 2017 à Saint-Moritz, lors de la dernière édition des Mondiaux, Tessa Worley rêve à 29 ans de devenir la première skieuse de l'histoire à devenir championne du Monde pour la troisième fois. Un troisième titre encore jouable pour la Française après la première manche, dominée par l'Allemande Viktoria Rebensburg devant la Slovaque Petra Vhlova et la Norvégienne Ragnhild Mowinckel. Surprise sur un mouvement de terrain après avoir réussi un très bon haut, Worley a commis une grosse faute à l'entrée du dernier mur de ce parcours raccourci en raison des conditions météo qui l'a reléguée à la cinquième place, à 73 centièmes de l'Allemande et 44 du podium. Mais, grâce notamment à son très bon début de parcours, la championne du monde sortante, partie sur une piste baignée par l'obscurité, contrairement aux quatre premiers dossards (Mowinckel, Shiffrin, Rebensburg et Vlhova), reste dans le coup pour la médaille d'or, déçue de ne pas être mieux classée après cette première manche mais consciente que tout n'est pas perdu avant la seconde, prévue à 17h45. « C'était un peu piégeux, le revêtement était très irrégulier, je n'ai pas pu prendre la ligne que je voulais avec mon ski. Mais tout peut arriver, ce n'est pas terminé. Il faudra que je sois vraiment à l'attaque, avec la concentration et l'intelligence qu'il faut. »

Shiffrin au pied du podium provisoire, Frasse Sombet dans le Top 10

Mikaela Shiffrin va devoir tout donner elle aussi pour pouvoir terminer de nouveau sur la plus haute marche du podium, neuf jours après son triomphe sur le Super-G de ces Mondiaux. Seulement quatrième de la première manche, à 44 centièmes de Rebensburg, l'intouchable leader de la Coupe du Monde a avoué après avoir passé la ligne qu'elle n'avait pris aucun plaisir, la faute à des sensations bizarres ce jeudi sur la neige d'Äre. Un sentiment qui habitait également Coralie Frasse Sombet après son passage. Ce qui n'a pas empêché la skieuse de Chamrousse, qui s'était élancée par une visibilité très moyenne, de terminer à une magnifique neuvième place. « Les conditions n'étaient pas faciles, mais j'ai fait avec, j'ai fait ma course et j'ai profité de l'événement, appréciait la Tricolore ensuite sur Eurosport. J'arrive à me lâcher, j'essaye de reproduire à chaque fois la même chose, et ça marche, donc je suis contente » Avec moins d'une seconde trente de retard sur Rebensburg avant le départ de la seconde manche, qui sera donnée en nocturne (17h45) et sur une neige qui devrait avantager les premières skieuses à passer, «CFS » peut espérer viser un podium. Si Worley l'accompagne dessus, il n'en sera que plus beau pour les Bleues.



Pour revivre la première manche, cliquez ici

SKI ALPIN - CHAMPIONNATS DU MONDE
Slalom géant femmes - Jeudi 14 février 2019
Classement de la première manche
1- Viktoria Rebensburg (ALL), en 1'00"91
2- Petra Vhlova (SLQ), à 0"19
3- Ragnhild Mowinckel (NOR), à 0"37
4- Mikaela Shiffrin (USA), à 0"44
5- Tessa Worley (FRA), à 0"73
6- Sofia Goggia (ITA), à 0"91
7- Federica Brignone (ITA), à 0"95
8- Marta Bassino (ITA), à 0"95
9- Coralie Frasse Sombet (FRA), à 1"65
10- Ricarda Haaser (AUT), à 1"75
- Wendy Holdener (SUI), mt
...
22- Clara Direz (FRA), à 2"51
26- Romane Miradoli (FRA), à 3"15

Vos réactions doivent respecter nos CGU.