Célia Aymonier : " Un gros manque de confiance sur le tir "

Célia Aymonier : " Un gros manque de confiance sur le tir "©Media365
A lire aussi

Bastien Viennot, publié le samedi 13 janvier 2018 à 16h43

Suite à ses cinq pioches qui lui ont coûté deux tours de pénalités et une neuvième place finale à l'arrivée pour l'équipe de France sur la neige allemande lors du relais féminin de Ruhpolding ce samedi, Célia Aymonier, la quatrième relayeuse des Bleues a reconnu qu'elle avait manqué d'un « gros manque de confiance sur le tir. »

« C'est simplement un gros manque de confiance sur le tir qui survient suite à un mal de dos. J'étais lucide mais ces douleurs m'ont rendu crispée. Je vais essayer de prendre les choses du bon côté, de voir le positif (...) Pourtant, je progresse mais en compétition cette année c'est compliqué pour moi surtout sur un relais, j'ai planté le relais. » Des mots durs donc, employés par Célia Aymonier à la fin du relais féminin de Ruhpolding ce samedi au micro de la Chaîne l'Equipe. La quatrième relayeuse française considère que la neuvième place de l'équipe de France est en partie de sa faute. Malgré les belles performances de Marie-Dorin-Habert et Chloé Chevalier, les Bleues n'ont rien pu faire ce samedi face à la machine allemande pilotée par Laura Dahlmeier. Aymonier, elle, aura l'occasion de se racheter sur la mass-start de dimanche.

 
6 commentaires - Célia Aymonier : " Un gros manque de confiance sur le tir "
  • Célia Aymonier abandonne sur le 15 km pour ces mêmes raisons, ça pose question!

  • Célia Aymonier a reconnu qu'elle avait manqué d'un « gros manque de confiance sur le tir. »
    Cela veut dire quoi, manquer d'un manque ?...

  • Célia Aymonier a reconnu qu'elle avait manqué d'un « gros manque de confiance sur le tir. »
    Cela veut dire quoi, manquer d'un manque ?...

  • Toutes les filles de l'équipe sont sympas et elles n'en voudront pas à Célia Aymonier qui est passée au travers de sa course. C'est sans doute la plus rapide sur les skis, mais après son abandon de la veille ( mal de dos) fallait-il la faire concourir et la mettre en dernière position ? Il y avait-il une autre solution ? L'équipe des filles dans le global est aussi bonne que l'équipe masculine si elle avait une extra terrestre comme Martin Fourcade. Allez les filles pour la Corée du sud ont y croit !

  • Prise de relai en 2ème position et finir 9ème oui s'est ça faute .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]