Biathlon - Hochfilzen : Lombardot va réaliser son rêve

Biathlon - Hochfilzen : Lombardot va réaliser son rêve©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 08 décembre 2020 à 14h59

Retenu parmi les six biathlètes français qui représenteront les Bleus à Hochfilzen (Autriche) ce week-end, Oscar Lombardot (20 ans) ne cache pas qu'il va réaliser l'un de ses rêves.

Il sera beaucoup question de baptême du feu, ce week-end au sein des différentes équipes de France en lice sur les différents sports de sports d'hiver. Au même titre que Clarisse Brèche (19 ans), qui fera le grand saut, chez elle à Courchevel sur les deux géants au programme samedi et dimanche, le jeune biathlète français de 20 ans Oscar Lombardot plongera en effet lui aussi dans le grand bain. Pour la première fois de sa vie, le Jurassien a été retenu au sein des Tricolores retenus pour disputer une épreuve de Coupe du Monde, à Hochfilzen (Autriche). A l'occasion de la deuxième manche de cette saison volontairement regroupée sur sept dates, dont les Championnats du Monde, le représentant de l'ES Saugette basculera dans une dimension qu'il pensait inaccessible. « Depuis tout petit, enfiler un dossard sur la Coupe du Monde est un rêve. Je ne pensais pas que c'était possible. J'y ai seulement pensé pendant le week-end dernier », avoue Lombardot dans les colonnes du Dauphiné ce mardi, à quatre jours du sprint de vendredi, sur lequel il aura une première fois la chance de démontrer tout son talent.

10 sur 10 au tir sur ses cinq dernières sorties !

Simon Fourcade, parrain du grand espoir français de la discipline lors des dernières Etoiles du Sport, l'hiver dernier, est persuadé que son protégé va étonner beaucoup de monde au tir, un domaine dans lequel il excelle visiblement. « C'est un superbe tireur, il fait très peu de faute. C'est un biathlète très à l'écoute, capable de débrancher le cerveau. C'est assez incroyable à voir, ça fait plaisir de voir un biathlète de sa génération agir ainsi », se réjouit le frère de Martin Fourcade, auquel le biathlète franc-comtois attribue en grande partie ses progrès. A l'aube de ses grands débuts en Coupe du Monde, Lombardot ne s'empêche d'ailleurs pas de voir très grand. Il vise ainsi une place dans les soixante premiers vendredi, histoire de pouvoir tout de suite doubler avec la poursuite. Et d'être, pourquoi pas, de la partie pour la suite de l'étape autrichienne. « Je suis à Hochfilzen cette semaine. Mais suivant les résultats, je resterai peut-être en Autriche pour la quatrième étape de coupe du monde de l'hiver », espère le junior, qui reste sur une série de cinq 10 sur 10 consécutifs sur le pas de tir avant de se jauger aux côtés des meilleurs. Un vent de fraîcheur soufflera inévitablement ce week-end sur le ski français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.