Biathlon - Hochfilzen (F) : Wierer remporte le sprint, Bescond 10eme

Biathlon - Hochfilzen (F) : Wierer remporte le sprint, Bescond 10eme©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 13 décembre 2019 à 12h50

Déjà victorieuse du sprint d'Östersund la semaine passée, l'Italienne Dorothea Wierer s'est de nouveau imposée, ce vendredi à Hochfilzen (Autriche).

Deuxième sprint de la saison et deuxième victoire de Dorothea Wierer. Déjà victorieuse la semaine dernière à Östersund (Suède) lors du premier rendez-vous de la saison, l'Italienne a récidivé ce vendredi en ouverture du week-end autrichien d'Hochfilzen. Sur une piste complètement différente de celle d'Östersund et en altitude, la lauréate du dernier gros globe de cristal a une fois de plus devancé toutes ses concurrentes, la Norvégienne Tandrevold et la Slovaque Mironova, qui l'accompagnent sur le podium, comprises. Et ce malgré une faute au tir qui a obligé l'Italienne à un tour de pénalité, qu'elle a compensé sur les skis pour s'imposer avec près de six secondes d'avance sur sa dauphine du jour. Anaïs Bescond termine, elle, dixième à plus de 38 secondes. Toutefois, l'essentiel pour la première Française de ce sprint était de se rassurer après son échec d'Östersund, et elle y est parvenue. En signant son premier sans-faute de la saison au tir, elle aurait même pu espérer faire beaucoup mieux que cette dixième place finale. Mais alors qu'elle avait profité de conditions parfaites et d'un vent absent pour aligner un second 5 sur 5, elle a perdu du temps sur les skis, sans faire la difficile pour autant après-coup. « Je ne suis pas complètement perdue, je n'ai pas fait un tir très rapide mais j'avais besoin de faire le plein, je l'ai fait, je suis contente », savourait la Normande, qui termine cinq rangs devant sa compatriote Caroline Colombo.

Un tir fatal aux Bleues

La jeune biathlète de 22 ans, 15eme, n'avait jamais fait mieux dans sa jeune carrière (son résultat jusqu'alors était une 22eme place à Antholz). Elle peut néanmoins nourrir quelques regrets elle aussi sachant que son 9 sur 10 au tir semblait promis à une place dans le Top 10 là aussi. « Je me suis pas mal remise en question après Östersund et aujourd'hui, j'ai fait le job, ça fait du bien », appréciait cependant la deuxième Française de ce sprint au micro de La Chaîne L'Equipe. Les sourires de Bescond et Colombo contrastent avec les grimaces des autres Tricolores, pénalisées par beaucoup trop d'erreurs au tir. Dommage pour Célia Aymonnier qui était bien partie avant de commettre deux fautes qui lui coûtent cher. Dommage également pour Justine Braisaz, qui s'est montré la plus rapide de toutes les concurrentes sur les skis, mais que ses trois tours de pénalité ont relégué en 25eme position. Dix-huitième, Julia Simon a elle aussi skié vite mais manqué d'adresse sur le pas de tir, où elle a pourtant signé le meilleur temps. « C'est bien d'avoir le meilleur temps, mais il faut mettre les balles, je suis frustrée, faire ces tirs de merde alors que je travaille tellement, ça fait mal », pestait la Savoyarde, très agacée. La performance sur les skis de nos Françaises semble toutefois de bon augure avant la première poursuite de la saison, dimanche.

BIATHLON - HOCHFILZEN / SPRINT FEMMES 7,5 KM
Vendredi 13 décembre 2019
1- Dorothea Wierer (ITA), en 21'26"5 (1 tour de pénalité)
2- Ingrid Tandrevold (NOR), à 5"9 (0)
3- Svetlana Moronova (RUS), à 18"3 (1)
4- Paulina Fialkova (SLQ, à 22"1 (0)
5- Hanna Oeberg (SUE), à 24"3 (1)
6- Lucie Charvatova (RTC), à 29"3 (1)
7- Marte Roeiseland (NOR), à 32"4 (2)
8- Tiril Eckhoff (NOR), à 33"7 (2)
9- Vita Semerenko (UKR), à 34"7 (0)
10- Anaïs Bescond (FRA), à 38"2 (0)
...
15- Caroline Colombo (FRA), à 50"4 (1)
18- Julia Simon (FRA), à 56"2 (3)
25- Justine Braisaz (FRA), à 1"5 (3)
40- Célia Aymonnier (FRA), à 1'26"2 (3)
51- Chloé Chevalier (FRA), à 1'50"3 (1)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.