Biathlon : Eckhoff fait le triplé, Bescond septième

Biathlon : Eckhoff fait le triplé, Bescond septième©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 22 décembre 2019 à 15h45

Après avoir déjà remporté le sprint et la poursuite, Tiril Eckhoff a signé le triplé, ce dimanche en s'imposant également sur la mass start.

Chez les femmes aussi, il y a une « Johannes Boe ». Comme son vorace compatriote de la catégorie masculine, Tiril Eckhoff a fait un malheur, ce week-end sur la neige d'Annecy-Le Grand Bornand. Elle a même fait mieux que le dossard jaune des hommes. Quand Boe avait dû en effet se contenter de la deuxième place derrière l'Allemand Benedikt Doll sur le sprint inaugural de jeudi dernier, Eckhoff, elle, a tout raflé. Sprint, poursuite et mass start dimanche, la nouvelle reine du « Grand-Bo » a réussi le triplé, ou le Grand Chelem au choix. Déjà insolente lors des deux premières courses, la domination d'Eckhoff a encore franchi un cap dimanche avec cette première mass start de la saison qu'elle a assommée au même titre que J.Boe avait écrasée celle des hommes un peu plus tôt. Elle aussi plus forte que tout le monde sur les skis, surtout dans un grand jour, la nouvelle dauphine de Dorothea Wierer, deuxième dimanche, peut, au même titre que le cadet de la fratrie Boe, se permettre quelques fautes au tir et les rattraper ensuite bâtons en mains. C'est précisément ce qu'a su faire la médaillée de bronze de la spécialité lors des Jeux de Pyeongchang en 2018. En dépit de deux erreurs sur le pas de tir, elle l'emporte ainsi avec près d'une minute trente d'avance sur Wierer. Une véritable démonstration de la part de celle qui n'avait jamais gagné plus de deux courses dans une même saison en Coupe du Monde.

Et Braisaz s'écroula...

La championne du monde et olympique en titre en relais mixte aux côtés de... Johannes Boe est assurément dans la forme de sa vie. Et si elle repart sur les mêmes bases en 2019, la lutte avec Wierer, toujours leader, et sa compatriote Ingrid Tandrevold s'annonce passionnante. Justine Braisaz et Julia Simon, respectivement quatrième et cinquième au moment de boucler 2019, pourraient s'y mêler. A condition de mieux se comporter que dimanche sur cette première mass start de l'hiver. La première occupait pourtant encore la quatrième place après le dernier tir, mais elle s'est montré incapable ensuite de résister à la pression de ses poursuivantes et doit se contenter finalement de la septième place. Simon (17eme), elle, a payé au prix fort ses cinq échecs au tir. Pris de crampes, elle a de surcroît terminé la course en larmes. Si elle n'a pas pleuré, Justine Braisaz n'a pas dû en être loin non plus. Deuxième du sprint et cinquième de la poursuite, la jeune Française se serait bien invitée à la cérémonie des fleurs de nouveau. Malheureusement pour elle, elle s'est effondrée sur la fin de course. Septième avant de se présenter pour la dernière fois sur le pas de tir, elle a manqué quatre fois la cible et a reculé de... treize places au classement. Sans pouvoir l'expliquer après-coup. « Je n'ai pas d'explication, je suis verte. »

BIATHLON - COUPE DU MONDE / ANNECY - LE GRAND BORNAND
Mass start femmes 12,5 km - Dimanche 22 décembre 2019
1- Tiril Eckhoff (NOR), en 38'52"8 (2 tours de pénalité)
2- Dorothea Wierer (ITA), à 1'24"9 (2)
3- Linn Persson (SUE), à 1'25"1 (1)
4- Kaisa Mäkäräinen (FIN), à 1'35"6 (4)
5- Denise Herrmann (ALL), à 1'43"0 (4)
6- Ekaterina Yurlova-Percht (RUS), à 1'43"6 (2)
7- Anaïs Bescond (FRA), à 1'45"0 (1)
8- Franssiska Preuss (ALL), à 1'45"2 (2)
9- Lisa Hauser (AUT), à 1'46"9 (2)
10- Mona Brorsson (SUE), à 2'03"8
...
17- Julia Simon (FRA), à 2'53"7 (5)
20- Justine Braisaz (FRA), à 3'24"4 (7)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.