Riner ministre de Pécresse ? Il répond

Riner ministre de Pécresse ? Il répond©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 22 mars 2022 à 12h14

Evoqué par Valérie Pécresse comme possible ministre de son gouvernement, si la candidate LR remporte les élections présidentielles, Teddy Riner, "pas au courant", ne semble pas séduit par cette idée...



Comme David Douillet, ministre des Sports de Nicolas Sarkozy entre 2011 et 2012, un nouveau judoka va-t-il faire son entrée au gouvernement ? C'est l'un des souhaits exprimés sur France 2 par Valérie Pécresse, candidate Les Républicains à la prochaine élection présidentielle, qui verrait bien Teddy Riner la rejoindre si elle est élue. "J'aimerais voir entrer le Général Pierre de Villiers à la Défense, Teddy Riner à la Jeunesse et Leila Slimani à la Francophonie. Je pense qu'un certain nombre de personnalités, par leur rayonnement, par leur connaissance des Français, seraient des compétences extrêmement précieuses pour un gouvernement que je veux former le plus largement possible, pour redonner sa souveraineté militaire à la France, pour redonner espoir à notre jeunesse et puis pour faire du Français la grande cause du quinquennat", a-t-elle ainsi déclaré. Visiblement sans l'accord des principaux concernés...

Comme l'écrivaine, Riner n'était "pas au courant" selon la chaîne publique. "Je trouve ça très inélégant. Rien ne me ferait plus horreur ! Ceci dit ça ferait une belle idée de roman !", a expliqué Leïla Slimani, alors que le triple champion olympique de judo a simplement répondu avec un émoji hilare qui ne laisse pas de place au doute... Une réponse envoyée par le décuple champion du monde depuis le Brésil, où il est actuellement en stage. "Aujourd'hui, j'ai changé mon fusil d'épaule, je m'entraîne beaucoup plus à l'étranger, parce que je vais chercher la concurrence, l'opposition. C'est le point de départ et on n'a pas choisi la plus petite école, on a choisi les Brésiliens", a confié à l'AFP celui qui devrait effectuer sa rentrée en juillet à Budapest pour le Grand Chelem.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.