Judo : Un premier duel entre Mollaei et Muki à Budapest

Judo : Un premier duel entre Mollaei et Muki à Budapest©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 09 juillet 2022 à 16h30

Ce samedi, à l'occasion du Grand Slam de Budapest, l'ancien Iranien Saeid Mollaei a affronté l'Israélien Sagi Muki, trois ans après avoir été forcé par les autorités de son pays de renoncer au podium des Mondiaux 2019.



C'était un fait marquant des Mondiaux 2019. Dans les coulisses du Nippon Budokan, alors qu'il était numéro 1 mondial, l'Iranien Saeid Mollaei a vu ses espoir de titre de champion du monde se heurter à la politique. Opposé au Belge Matthias Casse, le natif de Téhéran s'était incliné au « golden score » avant de renoncer à affronter le Géorgien Luka Maisuradze en avançant une blessure pour justifier son forfait. Toutefois, peu après la compétition, Saeid Mollaei n'a pas hésité à briser un tabou en affirmant avoir été forcé à agir de la sorte, sa famille ayant été menacée, dans le seul but de ne pas monter sur le podium aux côtés de l'Israélien Sagi Muki, alors sacré champion du monde. Une sortie publique qui a fait très rapidement réagir la Fédération Internationale de judo (IJF), qui a exclu l'Iran de toutes ses compétitions pour quatre ans. Contraint de fuir son pays pour se réfugier en Allemagne, Saeid Mollaei a participé aux derniers Jeux Olympiques sous la bannière de la Mongolie, avec une médaille d'argent à la clé.

Mollaei a pris le meilleur sur Muki

Le judoka de 30 ans a ensuite changé de nationalité sportive pour la deuxième fois afin de représenter l'Azerbaïdjan. A l'issue de cette affaire, Saeid Mollaei et Sagi Muki sont devenus des amis, avec l'ancien Iranien qui n'a pas hésité à faire le déplacement en Israël l'an passé afin de participer au Grand Slam de Tel Aviv, durant lequel il a remporté l'argent. Toutefois, jamais les deux combattants n'ont eu l'occasion de s'affronter sur le tatami. Ceci a changé ce samedi à l'occasion du troisième tour de la catégorie des moins de 81kg du Grand Slam de Budapest. Un combat qui, dès le tirage au sort, était très attendu et qui, cette fois, a bien eu lieu. Un combat serré qui est allé jusqu'au « golden score ». Alors que Saeid Mollaei a fini par avoir le dernier mot, le duel s'est terminé par une accolade franche entre les deux judokas. L'Azerbaïdjanais a confié après ce combat que « c'était si difficile de l'affronter ». Sagi Muki, de son côté, a immédiatement souhaité voir son ami aller chercher la médaille d'or. Un combat qui marquera à n'en pas douter les esprits.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.