Judo : Terhec, le Français qui a battu Riner en 2020

Judo : Terhec, le Français qui a battu Riner en 2020©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 13 octobre 2021 à 18h53

Teddy Riner, il y a un an presque jour pour jour, perdait son dernier combat avant les Jeux Olympiques, qui allaient avoir lieu près de dix mois plus tard. Joseph Terhec, le vainqueur, se souvient de ce 3 octobre 2020 forcément spécial.



Joseph Terhec est l'avant-dernier à avoir battu Teddy Riner, l'an dernier aux Championnats de France par équipes. "J'avais pris ce combat comme n'importe lequel, même si en face j'avais le plus grand judoka de tous les temps. Honnêtement, je ne pensais pas avoir la bonne issue, mais j'ai mis ma tactique en place et je n'ai rien lâché. J'avais quelques petits trucs en tête pour l'embêter un peu, j'ai réussi à rester tout le long sur ce schéma." Depuis, Teddy Riner a été vaincu aux Jeux Olympiques, tout en se relançant pour aller arracher une médaille de bronze. Terhec n'en garde pas moins une logique hausse de notoriété depuis son formidable exploit, qui lui vaut notamment d'être sélectionné ce week-end pour le Tournoi de Paris dans la catégorie des +100 kg.

"Je ne réalise pas, puis j'explose de joie"

"Je ne me suis pas démonté, j'ai tout donné avec mes armes et c'est passé, se souvient encore Terhec (pour Sport en France). Face à quelqu'un de cette envergure et de ce niveau, je ne devais pas le laisser se fixer et s'installer sur ses mains. J'ai été malin en jouant un peu avec l'arbitrage, j'ai exploité ses mauvais déplacements. Je me suis vraiment battu. Le vrai décalage, c'est quand il sort du tapis, peut-être qu'il ne fait pas l'effort assez rapidement pour revenir. Ce qui crée un décalage de pénalités et j'ai insisté sur ce registre. Je pensais qu'il se réveillerait et se mettrait en marche, mais j'ai pu rester sur ma tactique. Je m'attends à ce que la décision soit annulée, je ne réalise pas, puis j'explose de joie. J'étais largement cuit, j'y ai laissé des plumes et je perds d'ailleurs mon combat suivant en demi-finales."


Terhec, qui connaît son Teddy Riner "par coeur, on s'entraîne régulièrement ensemble", confirme bien sûr qu'il est normalement "bien au-dessus" : "S'il s'installe correctement, comme c'est assez souvent le cas, on a parfois l'impression de passer à la machine à laver. Au top niveau, il est intouchable." Sans s'enflammer, il se sert évidemment de ce jour très marquant : "Avec le recul, c'est sûr que ça m'a montré que j'étais capable de rivaliser avec les plus grands. Pour l'image, ça sert aussi, on se rappelle un peu plus de moi. Mais je suis resté moi-même. J'étais un peu plus reconnu, mais ça ne change rien à mon état d'esprit et ma manière de fonctionner." A 26 ans, Terhec a une chance en or de briller ce week-end, puisque Teddy Riner ne sera pas à Bercy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.