Judo : Riner apprend le jiu-jitsu à Rio

Judo : Riner apprend le jiu-jitsu à Rio©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 27 mars 2022 à 18h19

Le jiu-jitsu brésilien réclame énormément de technique au sol, un des points un peu plus faibles de Teddy Riner. Ni une, ni deux, celui-ci a pris l'avion pour Rio afin de s'approprier au mieux les bases de cette discipline.



Pour rebondir après la déception de sa médaille de bronze olympique à Tokyo, il y a près de huit mois, Teddy Riner va chercher de nouvelles sources d'inspiration afin de revenir au top en vue de Paris 2024. Le décuple champion du monde et double champion olympique, à 32 ans, est parti au Brésil avec son fidèle coach Frank Chambily, afin de s'imprégner des bases du jiu-jitsu local pour améliorer particulièrement son travail au sol. "J'ai changé pas mal de choses, je vais un peu partout dans le monde afin d'aller chercher la concurrence et l'opposition pour progresser. Le jiu-jitsu brésilien est très technique, on apprend beaucoup plus facilement et ça laisse pas mal de marge de manoeuvre pour une panoplie de progression."

Le maître Paulo Caruso, qui l'initie lors de ces stages, espère désormais le voir "plus rapide au sol, avec davantage de coordination et de dextérité, comme il le fait déjà debout" : "Je suis persuadé qu'il continuera de gagner longtemps s'il applique ces principes." Chambily est tout aussi satisfait : "Je voulais qu'il comprenne cette mobilité au sol et il le fait, en appliquant correctement pour mettre en pratique ces liaisons debout - sol." Teddy Riner conclut, souriant et maître de son timing : "Je ne suis pas encore au top. Je suis bien, mais pas encore extrêmement bien." Son retour à la compétition est attendu pour le mois de juillet à Budapest. Du temps, encore et toujours, pour se remettre d'aplomb. "Et repartir pourquoi pas jusqu'en 2028", lâche-t-il à TV Globo. En plaisantant, bien sûr.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.