Agbegnenou attend un heureux évènement

Agbegnenou attend un heureux évènement©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le lundi 07 février 2022 à 21h07

Par le biais de son compte Instagram, Clarisse Agbegnenou a informé ce jeudi attendre un heureux évènement.



Désignée porte-drapeau de la délégation française aux côtés du gymnaste Samir Aït-Said aux Jeux Olympiques d'été 2020 à Tokyo (disputés l'été 2021, ndlr), Clarisse Agbegnenou avait assumé son rang sur les tatamis nippons. Par sa classe tout d'abord. Opposée à Tina Trstenjak en finale, l'adversaire qui l'avait privé d'or olympique à Rio en 2016, la licenciée du club de Champigny-sur-Marne avait eu pour première réaction après son waza-ari victorieux en finale l'été dernier de prendre dans ses bras la Slovène. Une rivale qu'elle respecte énormément. Les images avaient bien évidemment fait le tour du monde et suscité le respect.

Auréolée dans la catégorie des -63kg du tableau féminin, Clarisse Agbegnenou a également conquis la breloque en or dans l'épreuve mixte par équipe. Un titre de plus à exposer dans sa vitrine à trophées bien garnie. Titrée à huit reprises sur la scène internationale, elle a eu le bonheur de grimper sur le podium des plus grandes compétitions à treize reprises au total. Un bonheur immense à titre personnel mais véhiculé également aux fans du judo tricolore, entre autres par son sourire rayonnant. C'est principalement pour cette raison que de nombreux messages lui ont été envoyés pour connaître les raisons de son absence au Paris Grand Slam organisé le week-end du 6 et 7 février à l'Accor Arena.

Une carrière temporairement mise entre parenthèses

Via son compte Instagram, la judokate de 29 ans a répondu ce mardi aux interrogations, posant fièrement aux côtés de son compagnon, exhibant tout sourire des chaussettes de nourrisson. "Je vous annoncé officiellement que je reprendrai pas tout de suite car je suis enceinte" a-t-elle rédigé avant de faire part de ses impressions quant à sa grossesse et de ses intentions sportives futures. "C'est une chose que j'attendais avec impatience en tant que femme!!! Je fais donc une pause dans ma carrière de judokate. Mais ne vous inquiétez pas je reviendrai pour les Jeux Olympiques de Paris 2024." Elle a conclu sa publication par un Post-Scriptum, "Nous ne connaissons pas le sexe du bébé!!!"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.