JO de Paris : Mossely-Yoka participera, mais avec un seul objectif et avant peut-être d'arrêter

JO de Paris : Mossely-Yoka participera, mais avec un seul objectif et avant peut-être d'arrêter©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 28 octobre 2021 à 11h33

Estelle Mossely-Yoka a annoncé mercredi soir à mille jours du coup d'envoi des Jeux de Paris 2024 qu'elle participerait à ces JO dans la capitale. Toutefois, la médaillée d'or de Rio ne visera qu'une seule chose : la victoire. Si elle atteint son objectif, elle tournera alors peut-être le dos à sa carrière.


Estelle Mossely-Yoka (29 ans) de retour aux Jeux. Absente à Tokyo,la championne olympique de Rio fera son grand retour sur la scène olympique à l'occasion des Jeux de Paris 2024. Mercredi soir, la première boxeuse française parvenue à monter sur la plus haute marche lors de JO (en poids léger) a annoncé qu'elle participerait à ces Jeux qui se dérouleront dans la capitale française dans trois ans. A J-1000, l'épouse de Tony Yoka, elle aussi toujours invaincue depuis son arrivée chez les professionnelles, veut revivre cette sensation unique de défendre les couleurs de son pays, de surcroît sur ses terres cette fois. Un plaisir qu'elle n'a encore pas eu la possibilité ni la joie de connaître. Et elle n'imagine même pas laissé passer pareille opportunité. "Ce serait une immense fierté de représenter à nouveau mon pays lors d'une grosse compétition. C'est ça qui m'a fait prendre ma décision finalement. Je me suis posée longtemps des questions, si ça valait le coup ou non, si j'allais le regretter ou si l'envie était toujours présente".

Pour l'or, et avant la retraite ?

Mossely-Yoka, sortie victorieuse de ses neufs combats depuis qu'elle a quitté l'échelon amateur, avoue qu'elle s'est posée la question avant de décider de faire son retour aux Jeux, huit ans après son sacre brésilien. Elle ne s'est pas interrogée très longtemps pour autant, à l'entendre. "L'envie revient et se dire que c'est chez soi, ça a fait basculer, et m'a fait dire qu'il fallait que je le fasse", avant de peut-être tout arrêter pour embrasser une tout autre trajectoire. "Peut-être qu'après cela j'arrêterais, qui sait", ne cache pas celle qui ne visera qu'un seul métal à Paris : l'or. Pour la jeune maman de deux enfants (de quatre ans et 17 mois), seule une victoire comptera en effet lors de ces Jeux 2024 qu'elle disputera à domicile. "Pour les trois prochaines années qui arrivent, mon objectif, ce sont les Jeux olympiques et réaliser le doublé. Je ne vise que l'or." Et si elle atteint son objectif, il se pourrait fort qu'elle décide d'en rester là. Elle aura alors 32 ans. Histoire de s'offrir la plus belle des fins. "Pour boucler une carrière, c'est un beau projet". Ses supporters en rêvent eux aussi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.