MMA : Un combat entre un homme et une femme fait scandale

MMA : Un combat entre un homme et une femme fait scandale©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 08 novembre 2021 à 15h48

Un combat organisé en Pologne entre un homme et une femme a déclenché une énorme polémique, et a été condamné par la Fédération internationale de MMA.



Les images de ce combat font scandale, à raison. Une soirée boxe-MMA a eu lieu la semaine dernière à Czestochowa, au sud de la Pologne. Organisé par MMA-VIP, cet événement a notamment vu s'affronter... un homme et une femme. Un affrontement forcément déséquilibré et logiquement remporté par TKO au second round par Piotr « Mua Boy » Lisowski face à Ula Siekacz. Cette dernière, championne de bras de de fer, s'est exprimée sur les réseaux sociaux après cette (dangereuse) parodie de combat. Et elle ne compte pas renouveler l'expérience. "Je ne me ferai plus jamais gifler par un homme. Mais j'ai fait ce choix en pleine conscience, je savais ce que je faisais", a-t-elle ainsi assuré.

Un affrontement "inacceptable"

Cet affrontement a été dénoncé par l'IMMAF, la Fédération internationale de MMA, par l'intermédiaire de son porte-parole, interrogé par le Daily Mirror : "Grâce aux médias, nous avons appris l'organisation d'un combat intersexe en Pologne le week-end dernier. Bien que ni le promoteur ni les participants ne soient liés à l'IMMAF, je pense qu'il est important de prendre position sur ce sujet en tant qu'instance dirigeante internationale du MMA. L'IMMAF est catégoriquement en désaccord avec cette forme de divertissement volontairement scandaleuse, qui ne représente pas le sport du MMA ou ses valeurs et met aussi les femmes en danger. Il est inacceptable que des femmes et des hommes s'affrontent dans des sports de combat, essentiellement pour des raisons de sécurité mais aussi de fair-play, et nous ne cautionnons en aucun cas cela." A noter qu'un autre combat intersexe a lieu lors de cette soirée décidément polémique. Pour le même résultat, une victoire rapide de l'homme, Michal « Polish Ken » Przybylowicz, face à la femme, Wiktoria Domzalska.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.