Escrime - Mondiaux : Lefort conserve son titre de champion du monde au fleuret !

Escrime - Mondiaux : Lefort conserve son titre de champion du monde au fleuret !©panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 20 juillet 2022 à 19h53

Ce mercredi, aux championnats du monde d'escrime au Caire, le Français Enzo Lefort a conservé son titre de champion du monde au fleuret.



Et de deux ! Ce mercredi, à l'occasion des championnats du monde d'escrime qui se déroulent au Caire en Egypte, le Français Enzo Lefort, numéro dix dans la hiérarchie mondiale, a conservé son titre de champion du monde au fleuret. Pour cela, le Tricolore a triomphé, en finale, face à l'Italien Tommaso Marini, numéro trois mondial, à la touche décisive (15-14). Le Tricolore avait débuté sa journée par un premier tour remporté tout tranquillement contre l'Ukrainien Andrii Pogrebniak (15-2), avant d'enchaîner dans une première rencontre conclue à la touche décisive, face au Néerlandais Daniel Giacon (15-14). Le Français a poursuivi son parcours, avec un huitième de finale remporté face à l'Egyptien Mohamed Hamza (15-11). En quarts de finale, Enzo Lefort a ensuite fait face au Hongrois Georgo Szemes, assez aisément battu (15-3). Et c'est donc ensuite que les choses se sont encore plus compliquées. Alors déjà assuré d'une médaille, Enzo Lefort a défié, dans le dernier carré, l'Américain Nick Itkin.

Marini a bousculé Lefort en finale

Un escrimeur qui l'a poussé dans ses retranchements, puisque la victoire finale s'est jouée à la touche décisive en faveur du Français (15-14). Une touche décisive qui lui a donc aussi permis de triompher lors de la finale contre Marini, vice-champion d'Europe en individuel en titre et champion d'Europe par équipes en titre (15-14). Le Transalpin lui a mené la vie dure jusqu'au bout. Alors largement devant (10-4), Lefort n'a pas su enchaîner et s'est fait peur une première fois, avec six touches consécutives encaissées et une égalisation de la part de son adversaire (10-10). Averti une seconde fois, synonyme de touche pour son adversaire du jour, le Tricolore a de nouveau été rejoint, au pire des moments (14-14). Mais cela ne l'a donc pas empêché de conclure (15-14). Déjà sacré lors de la dernière édition de ces Mondiaux, Enzo Lefort fait donc la passe de deux. Lui qui a également eu l'opportunité de briller aux Jeux Olympiques, mais par équipes. Avec la médaille d'argent en 2016, avant le titre l'été dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.