XV de France : Une proposition des clubs pourrait mettre un terme au conflit LNR-FFR

XV de France : Une proposition des clubs pourrait mettre un terme au conflit LNR-FFR©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 14 octobre 2020 à 20h00

Alors que le conflit entre la FFR et la LNR concernant la mise à disposition des internationaux cet automne n'a toujours pas de solution, les clubs professionnels ont émis une proposition qui pourrait permettre la mise en place d'un compromis.



Le dialogue n'est pas rompu entre la Fédération Française de rugby et la Ligue Nationale de rugby. Opposées concernant la mise à disposition des internationaux durant la fenêtre automnale élargie par World Rugby, les deux instances comptent continuer à échanger afin de trouver une solution qui arrange tout le monde. Alors que, selon une information relayée par RMC, les dirigeants de la Fédération et de la Ligue devaient se revoir ce jeudi afin de prendre une décision sur ce sujet brûlant, il s'avère que la reprise des tractations a été décidée de manière anticipée. En effet, une nouvelle réunion devrait avoir lieu dès ce mercredi dans la soirée et, selon une information du quotidien L'Equipe, les patrons du rugby professionnel auraient une nouvelle solution à proposer à leurs homologues de la FFR.

Galthié contraint de composer deux listes ?

Cette proposition, issue d'échanges entre les dirigeants de la LNR et les présidents des clubs professionnels, permettrait au XV de France de prendre part aux six matchs initialement prévus, le test-match face au pays de Galles puis le dernier match du Tournoi des 6 Nations face à l'Irlande puis les quatre rencontres de l'Autumn Nations Cup. Mais le staff du XV de France ne pourrait pas compter sur un même groupe de 31 joueurs lors de l'ensemble des matchs. En effet, les clubs ont proposé que Fabien Galthié établisse deux listes distinctes avec le premier groupe qui prendrait part aux trois premiers matchs sur une fenêtre de quatre semaines alors que le deuxième groupe serait chargé de participer aux trois derniers matchs. De plus, avant chaque match, le groupe de 31 joueurs serait réduit à 28 le mercredi précédant les rencontres avec les trois joueurs non-retenus qui seraient alors libérés pour rejoindre leur club. Une proposition qui pourrait ouvrir la porte à un consensus si les dirigeants de la Fédération la juge pertinente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.