XV de France : Un besoin de repères selon Elissalde

XV de France : Un besoin de repères selon Elissalde©Media365

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 22 août 2019 à 14h31

L'entraîneur adjoint de Jacques Brunel Jean-Baptiste Elissalde a évoqué quelques points à améliorer chez les Bleus en conférence de presse ce jeudi.

Jacques Brunel absent pour cause de fièvre, c'est son adjoint Jean-Baptiste Elissalde qui s'est présenté à la presse ce jeudi à Nice. L'ancien demi de mêlée, accompagné par Julien Bonnaire, a évoqué plusieurs sujets face aux journalistes et notamment le nombre de changements dans le XV de départ. Pour rappel, si sept nouveaux joueurs font leur apparition sur la feuille de match, seulement quatre débuteront la rencontre à savoir Guilhem Guirado, Félix Lambey, Arthur Iturria et Thomas Ramos. « Nous fonctionnons avec un groupe de 23 joueurs, il y a sept changements, ce qui fait pas loin d'un tiers de l'équipe, a expliqué l'ancien Toulousain. Trois facteurs nous ont conduits à faire ces choix : la performance des joueurs, l'état physique et la suspension de Paul Gabrillagues. Nous avons aussi besoin de repères, de continuité. » La suspension du deuxième ligne parisien, justement, Elissalde espère que l'appel va faire réduire la sanction de six semaines. L'entraîneur adjoint a tout de même annoncé que Romain Taofifenua était une solution possible en deuxième ligne, tout comme le repositionnement d'Arthur Iturria, mais aucune décision n'a été prise pour le moment.


Elissalde : « Tous les joueurs sont en éveil »

Autre point noir lors de la victoire face à l'Ecosse (32-3), la réussite du buteur Camille Lopez. Questionné à ce sujet, Elissalde a annoncé un changement pour la rencontre à venir : « Le buteur sera Thomas Ramos. La presse considère que la prestation de Camille Lopez face aux perches n'a pas été satisfaisante contre l'Ecosse. C'est vrai que 50% sur le papier, ça peut paraître faible. Mais il y a l'intensité du match et surtout le fait que nous étions en pleine préparation. Il va continuer à s'entraîner. On verra qui sera le buteur numéro un en fonction de l'équipe qu'on va aligner. Mais ce n'est pas la première chose sur laquelle on est focalisé. » Evidemment, si le pourcentage de réussite est important, le but est surtout d'avoir une équipe compétitive. C'est à ce niveau que l'absence de Geoffrey Doumayrou, victime d'une fissure d'un tendon d'Achille, va se faire sentir. Pas de problème pour l'adjoint de Brunel qui compte sur le trois-quarts centre du Racing 92 pour le suppléer : « On a perdu gros avec le départ de Geoffrey Doumayrou. Mais je suis persuadé que Virimi Vakatawa est en pleine forme. Il était dans nos papiers, mais on avait finalement couché quatre centres sur notre liste sans lui. Maintenant, il fait partie du groupe et il peut partir au Japon s'il est performant. Tous les joueurs sont en éveil. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.