XV de France - Tournée : Ces matchs France - Nouvelle-Zélande ont marqué les esprits

XV de France - Tournée : Ces matchs France - Nouvelle-Zélande ont marqué les esprits©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 18h13

La France va affronter les Blacks samedi lors du premier match de sa tournée d'automne. Ce sera la 59eme confrontation entre les deux équipes. Des rencontres qui ont marqué les esprits dans le passé. Voici les cinq matchs les plus marquants entre les Bleus et la Nouvelle-Zélande.

31 octobre 1999 - Demi-finale de la Coupe du Monde
Le contexte

Le XV de France retrouve la Nouvelle-Zélande après quatre années sans avoir affronté les Blacks. Les Bleus ont brillamment négocié leur phase de poules de cette Coupe du Monde 1999 au Royaume-Uni, en remportant leur trois matchs contre la Namibie, le Canada et les Fidji. En quarts de finale, la France bat l'Argentine 47-26 et se qualifie pour le tour suivant face à la Nouvelle-Zélande, finaliste de la dernière édition. De leur côté, les partenaires de Jonah Lomu ont notamment atomisé l'Italie dans la poule B, 101-3, avant d'écarter l'Écosse au tour suivant (30-18).

Le match

Devant 70 000 spectateurs à Twickenham, Andrew Merthens et Christophe Lamaison se sont mis en évidence en ce début de match. Alors que la France était menée de trois points, le buteur des Bleus a inscrit le premier essai de la rencontre après un renversement de jeu effectué par Fabien Galthié (10-6). Seulement quatre minutes plus tard, l'impressionnant ailier Jonah Lomu a écrasé cinq adversaires avant de terminer sa course dans l'en-but pour redonner l'avantage à son équipe (14-10). Les Néo-Zélandais menaient 17-10 à la pause et ont enfoncé le clou au retour des vestiaires grâce, une nouvelle fois, à leur ailier dévastateur (24-10). Avec ce doublé, Lomu a semblé plier le match mais Lamaison a ensuite permis aux Français de revenir dans la partie après deux drops et deux pénalités (24-22). C'est Christophe Dominici qui a inversé le cours du jeu en réceptionnant une chandelle pour filer derrière la ligne (29-24). Richard Dourthe et Philippe Bernat-Salles ont définitivement scellé le sort de la rencontre à la suite de deux nouveaux essais pour offrir la victoire au XV de France (43-31) et la qualification pour la finale de cette Coupe du Monde où les Bleus échoueront contre l'Australie, une semaine plus tard.
20 novembre 2003 - Petite finale de la Coupe du Monde
Le contexte

La France a remporté ses quatre matchs contre l'Écosse, les Fidji, le Japon et les États-Unis avec une moyenne impressionnante de 51 points inscrits par rencontre. Elle se défait de l'Irlande en quart de finale de cette Coupe du Monde en Australie (43-21) et chute à une marche de la finale contre l'Angleterre de Jonny Wilkinson (24-7). Les Bleus jouent alors une ultime partie contre la Nouvelle-Zélande, qui les a déjà battus cinq mois plus tôt (31-23), pour essayer de s'attribuer la troisième place de ce Mondial.

Le match

La rencontre a très mal débuté pour la bande de Dimitri Yachvili qui a encaissé un essai dès la douzième minute par l'intermédiaire du deuxième ligne Chris Jack (7-0). Doug Howlett a doublé la mise dix minutes plus tard alors que le demi de mêlée français avait réduit la marque à la suite d'une pénalité (14-3). A la mi-temps, les Bleus accusaient un retard de huit points et allaient recommencer la partie tambour battant. L'ailier Pepito Elhorga a ramené sa nation à seulement un point de ses adversaires (14-13) mais la machine néo-zélandaise s'est mise en route au cours du deuxième acte. Joe Rokocoko (51eme), suivi deux minutes après par le capitaine Reuben Thorne, ont assommé les espoirs tricolores avant que Mils Muliaina et Marty Holah ne plantent le coup de grâce. La France s'incline finalement 40-13 et termine en quatrième position de cette Coupe du Monde remportée par le XV de la Rose.
6 octobre 2007 - Quart de finale de la Coupe du Monde
Le contexte

L'équipe de France se qualifie en quarts de finale de sa Coupe du Monde après avoir remporté trois rencontres de la phase de poules face à l'Irlande, la Namibie et la Géorgie, qui ont suivi la défaite lors du match d'ouverture contre l'Argentine. Au prochain tour, les Bleus retrouvent, une nouvelle fois, la Nouvelle-Zélande qu'ils n'ont plus battu depuis sept ans. Pour leurs débuts dans cette édition 2007, les Blacks ont marqué les esprits avec 108 points inscrits face au Portugal, 76 contre l'Italie et 85 devant la Roumanie.

Le match

Avant même le coup d'envoi, les joueurs tricolores ont décidé d'affronter la Nouvelle-Zélande lors du Haka en s'alignant sur la ligne médiane. Pendant le match, Luke McAlister a lancé les hostilités à partir de la 17eme minute en aplatissant dans l'en-but le premier essai des Blacks (10-0). Grâce à une pénalité de Lionel Beauxis, le XV de France a fini la première mi-temps avec trois points au compteur, ce qui a ramené l'écart entre les deux équipes à dix longueurs (13-3). C'est Thierry Dusautoir qui a sonné la révolte française en profitant d'un intervalle dans la défense néo-zélandaise, un peu avant l'heure de jeu, en ramenant les Bleus à hauteur (13-13). Mais Rodney So'oialo a permis aux Blacks de reprendre les devants après un bon travail des avants (18-13). A la suite d'une belle percée de Frédéric Michalak, Yannick Jauzion a marqué l'essai de la victoire dix minutes avant la fin du match et a permis à l'équipe de France de signer un véritable exploit (20-18). Les Français se sont qualifiés en demi-finale de la compétition où ils s'inclineront une semaine plus tard contre l'Angleterre (14-9).
23 octobre 2011 - Finale de la Coupe du Monde
Le contexte

La Nouvelle-Zélande n'a plus remporté la Coupe du Monde depuis la première édition en 1987 et compte bien profiter du fait de jouer à domicile pour signer son deuxième succès dans cette compétition. Invaincus lors du premier tour où ils ont battu la France (37-17), les All Blacks éliminent l'Argentine et l'Australie pour se hisser jusqu'en finale. Du côté tricolore, deux victoires contre le Canada et les Tonga ont suffi pour se qualifier en phase éliminatoire et battre l'Angleterre en quarts de finale. Le succès 9-8 face au pays de Galles en demies permet aux Bleus de rejoindre le pays hôte pour essayer de s'adjuger le titre.

Le match

Comme pour le quart de finale de la Coupe du Monde 2007, les Bleus ont choisi d'affronter les Néo-Zélandais dès le Haka. En formant un V qui signifie le mot victoire, les Français ont affiché leur envie de faire trembler les Blacks. Mais les hommes de Marc Lièvremont se sont faits bousculer dès le début de la partie et ont encaissé un essai de Tony Woodcock au quart d'heure de jeu (5-0). Le reste du premier acte a été un véritable combat pendant lequel aucun point n'a été marqué. La France n'était menée que de cinq longueurs à la pause grâce à une défense intraitable. Mais Stephen Donald a aggravé le score en convertissant une pénalité cinq minutes après la reprise (8-0). La partie était loin d'être terminée à l'image de Dusautoir qui s'est trouvé entre les trois-quarts et a inscrit l'essai du réveil français pour ramener son équipe à seulement une longueur (47eme). Malgré une énorme attaque dans ce second acte, les Bleus ne sont pas parvenus à s'imposer et ont vu la Nouvelle-Zélande remporter le titre grâce à un succès 8-7.
17 octobre 2015 - Quart de finale de la Coupe du Monde
Le contexte

Malgré une défaite 9-24 contre l'Irlande lors du premier tour, la France a réussi à se qualifier pour les quarts de finale de cette Coupe du Monde grâce à ses victoire contre le Canada, la Roumanie et l'Italie. Au tour suivant, les Bleus sont opposés à la Nouvelle-Zélande comme en 2007, ce qui rappelle un bon souvenir aux Français. Mais les Blacks ont une nouvelle fois été étincelants, grâce notamment à leur ailier Julian Savea, auteur de cinq essais.

Le match

Le XV de France a vécu une soirée cauchemardesque contre la Nouvelle-Zélande avec un premier essai encaissé rapidement. Brodie Retallick a montré la suprématie des Blacks dès la onzième minute à la suite d'un contre sur un coup de pied de Frédéric Michalak (10-3). Nehe Milner-Skudder a doublé la mise douze minutes plus tard en concluant un festival dans la défense tricolore (17-6). Julian Savea est, lui, apparu à la demi-heure de jeu après une action magnifique de Dan Carter (24-6). Louis Picamoles a réduit l'écart avec un essai avant la pause mais l'ailier all black Savea a de nouveau fait parler de lui après la sirène en effaçant deux adversaires. A la mi-temps, la Nouvelle-Zélande menait largement 29-13 et dominait cette partie. Une tendance qui s'est confirmée au cours du second acte grâce à Jérôme Kaino (50eme) et Savea pour son triplé à l'heure de jeu (41-13). Après les essais inscrits par Kieran Read et Tawera Kerr-Barlow avant la fin du match, les Néo-Zélandais ont atomisé la France avant de devenir champions du monde deux semaines plus tard.

 
5 commentaires - XV de France - Tournée : Ces matchs France - Nouvelle-Zélande ont marqué les esprits
  • Vivement samedi! Que la fête soit belle et que tous ces commentaires de grincheux ne nous empêchent pas de dormir! A demain (même si le réveil risque d'être brutal...) et bien sûr:"allez les Bleus!!!

  • 31/10/99 : "Le XV de France retrouve la Nouvelle-Zélande après quatre années sans avoir affronté les Blacks". Heu n'est-ce pas l'été précédent la CDM que les Bleus sont repartis de NZ avec un score du style 54-7 ?
    Comme en 2007 d'ailleurs, 61-10 en juin avant Cardiff à l'automne.

  • bravo Mathieu il va falloir faire fort devant les blacks...

  • Arrêtons de nous faire mal, le rugby français est en pleine dérive, pas au niveau des nations de l'hémisphère sud et même pas avec les meilleures nations européennes, nous nous situons vaguement entre l'Ecosse et l'Italie. Notre seule chance c'est de réussir "un coup" de temps en temps, pour le reste, soyons modeste, en jouant 10 matchs contre les blacks nous n'en gagnerions qu'un ..... au mieux.

    En gros comme toutes les équipes du monde quoi.

    oui Laurambo sauf que, pour la France, ce serait la même chose contre l'Australie, l'Afrique du Sud, l'Angleterre, le Pays de galles, L'Irlande, l'Argentine ..... et que disons que nous pourrions gagner 1 match sur 2 contre l'Italie, l'Ecosse, les Fidji .

  • les all black sont soupçonnés d'utilisés des produits illicites pour améliorer leur physique d'ailleurs ils avouent utiliser des produits dopants soi disant licites entre les deux la marge est infime!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]