XV de France : Son intronisation, Novès, ses projets... Les confessions de Jacques Brunel

XV de France : Son intronisation, Novès, ses projets... Les confessions de Jacques Brunel©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 20h41

Pressenti depuis la semaine dernière, Jacques Brunel a été officiellement sélectionneur du XV de France à la place de Guy Novès, qui est démis de ses fonctions. Le nouvel homme fort du rugby français n'a pas tardé à s'exprimer sur son nouveau rôle.

"C'est une situation compliquée. Je m'étais engagé dans un projet avec Bordeaux. Il a fallu prendre la décision rapidement, avertir mon président, Laurent Marti, qui accepté de me libérer. J'étais dans un situation confortable, on va dire, dans un club. Mais la Fédération m'a proposé une mission à mener et c'était difficile de refuser...'', commence-t-il par expliquer dans un entretien à paraître jeudi dans Le Figaro. Si le rugby français va mal, Brunel a pour projet d'accentuer le contact avec les clubs de Top 14. "Il faut améliorer la relation permanente avec les clubs. Il faut des contacts réguliers, des rassemblements avec les entraîneurs. On doit travailler ensemble, tout au long de l'année, pour suivre la progression des joueurs, explique-t-il. Il faut donc recréer ce lien avec les entraîneurs des clubs. On va se réunir avec eux pour définir les moyens à mettre en œuvre pour que l'on soit meilleurs.'' Après s'être expliqué sur sa situation personnelle et son envie de renforcer les liens entre le XV de France et le Top 14, Jacques Brunel a notamment évoqué son prédécesseur. "Novès doit être suffisamment déçu de la situation. (...) C'est un moment difficile pour lui, mais qui est lié à la fonction, analyse embarré l'ancien sélectionneur de l'Italie. Cela fait trente ans que je fais ça, je sais que, du jour au lendemain, je peux me faire débarquer.'' Le natif de Courrensan a également parlé sur son ambition pour le Tournoi des VI Nations 2018, et plus précisément le France - Irlande qui se disputera le 3 février prochain au Stade de France. "C'est un privilège d'affronter l'Irlande, une équipe magnifique et en confiance, dans un Stade de France. Pourquoi aurais-je peur ? C'est peut-être pour ça que Bernard Laporte m'a choisi. J'ai déjà préparé 130 matches internationaux et disputé trois Coupes du monde'', confie-t-il malgré la pression qui pèse sur ses épaules. Enfin, Brunel a évoqué ses envies pour son futur staff qui n'a pas encore été officialisé. "Je souhaite me reposer sur un groupe de quatre ou cinq techniciens reconnus avec lesquels on va créer, je l'espère, une force performante. Ils pourront venir en équipe de France au coup par coup ou tous en même temps, si leurs clubs acceptent de les libérer à chaque fois. Ce serait l'idéal d'ailleurs, mais je sais que ce ne sera pas toujours facile. Mais ce groupe n'est pas extensible. Ce sera toujours les mêmes entraîneurs'', ambitionne l'ancien arrière du FC Auch. Ce dernier concède cependant que composer son staff s'annonce rude. "Je suis conscient de la difficulté. Quand on te demande de venir dans quinze jours, alors que certains clubs ont des grosses échéances en coupe d'Europe ou en Top 14, ce ne sera pas possible pour tous... Mais à terme on va y arriver'', conclut-il plein d'optimisme sur son avenir et celui du XV de France.
 
123 commentaires - XV de France : Son intronisation, Novès, ses projets... Les confessions de Jacques Brunel
  • ""C'est peut être pour ça que B. Laporte m'a choisi"" il a surtout choisi parce qu'ils sont copains !!!
    Dans ses paroles on croirai que tout est fait, ça y est le tournoi est presque gagné !!
    Toutes les semaines il va faire le tour des clubs et des joueurs ......
    Demandons aux Italiens comment il a procédé ????
    Je suis litéralemment écoeurée !!!!!

  • je prend les paris la France finira juste avant dernière devant l'Italie lors du tout prochain tournoi des 6 nations et la Fédé dira "attention Jacques vient d'arriver il faut lui laisser du temps" scénario garanti

  • Brunel veut gagner , c est bien , déja le tournoi des 6 nations ? c est toujours bien mais ca me fait penser a Bielsa ave le LOSC ! ovoit le resultat !!!!! on verra

  • Saint André a été un nul , Novès idem et comme Brunel fera pas mieux c'est lui aussi un futur nul....le rugby français est malade et il est venu le moment de réformer notamment au niveau du quotat de joueurs étrangers dans les clubs du Top14.
    Enfin, ça ne change rien pour moi, Novès est toujours le meilleur palmarès (4 coupes d'Europe, 10Brennus) et subitement il est devenu
    mauvais?
    Non , Laporte ne veut pas appuyer là ou ça fait mal.

    Ce n'ai pas 19 ou 20 Brennus ??

    Ce n'ai pas 19 ou 20 Brennus ??

  • Je suis scandalisé de ce qui est fait à NOVES, y compris maintenant, un licenciement pour faute grave afin de ne pas lui payer ses indemnités ! Il faut avoir à faire à une belle bande de "requins" pour agir ainsi. Je voudrais voir le XV de France revenir en haut du podium mais j'en doute beaucoup et si BRUNEL échoue (c'est probable) que fera Laporte ? Il restera car ce type n'a aucune dignité.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]