XV de France : Pas de sanctions avant les conclusion de l'enquête pour Jean Castex

XV de France : Pas de sanctions avant les conclusion de l'enquête pour Jean Castex©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 25 février 2021 à 21h58

A l'occasion d'une conférence de presse, le Premier Ministre Jean Castex s'est exprimé sur la situation sanitaire du XV de France, assurant attendre les résultats de l'enquête avant de prendre position.



Jean Castex a préféré botter en touche. Ce jeudi, le Premier Ministre a tenu une conférence de presse pour faire un point de la situation sanitaire en France mais également préciser quelles mesures pourraient être prises prochainement en cas de nouvelle aggravation. Toutefois, à l'occasion de la séance de questions-réponses, le sujet de la situation sanitaire au sein du XV de France n'a pas manqué d'être abordée. Alors que seize joueurs ou membres du staff ont été touchés par le coronavirus, l'annonce d'un nouveau cas détecté ce jeudi a provoqué le report à une date encore indéterminée de la rencontre face à l'Ecosse, initialement prévue ce dimanche au Stade de France. Face à l'ampleur prise par la propagation du virus à Marcoussis, la ministre des Sports a demandé à la Fédération Française de rugby de mener une enquête interne pour faire la lumière sur l'éventuelle faille dans la bulle sanitaire qui a provoqué cette situation.

Castex : « La sanction est déjà donnée »

Après avoir abordé les éventuels reconfinement locaux et l'accélération de la campagne de vaccination contre le coronavirus, Jean Castex n'a pas éludé la question concernant le XV de France, centrée sur les éventuelles sanctions contre les responsables de la contamination de l'effectif et du staff. « Avant de parler de sanctions, il faut d'abord savoir ce qu'il s'est passé, a sobrement commenté le Premier Ministre, dans un discours relativement polissé. Le sujet est suivi de près par le ministère des Sports et la FFR, ne préjugeons pas des suites qu'il faudra donner à tout cela, nous devons attendre. » Mais l'ancien maire de Prades n'a pas manqué d'adresser une petite pique au XV de France, qui ne jouera donc pas ce dimanche face à l'Ecosse : « Et, puis je pense que la sanction est déjà donnée avec le fait qu'ils ne peuvent pas jouer... » Bernard Laporte a confirmé que l'enquête demandée par Roxana Maracineanu, dont les résultats ont été demandés par la ministre des Sports sous huit jours, a été lancée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.