XV de France : Ollivon savoure la victoire et pense déjà à Galles

XV de France : Ollivon savoure la victoire et pense déjà à Galles©Media365

Guillaume MARION, publié le dimanche 09 février 2020 à 21h00

En conférence de presse, Charles Ollivon, le capitaine du XV de France, s'est expliqué sur les soucis des siens en conquête mais préfère surtout retenir la victoire des Bleus contre l'Italie (35-22).



En bon capitaine, Charles Ollivon retient le positif. Si la France a encore une fois peiné en conquête, le 3eme ligne de Toulon s'en est expliqué en conférence de presse. « Il y a eu trois touches d'affilées (ratées). Chacun fait son erreur. On avait fait un bon travail dans la semaine, mais on a peut être un peu relâché la concentration à certains moments. On fait mieux en mêlée, mais il y a ces ballons perdus en touche. On était démarqué à chaque fois pourtant, donc ça m'embête un peu. On va rester tous unis, on va retravailler pour que ça n'arrive pas dans 15 jours », a ainsi reconnu Ollivon devant la presse. Par la suite, l'intéressé, auteur d'un nouvel essai avec les Bleus, est revenu sur la seconde période moins bonne de son équipe contre l'Italie (35-22) ce dimanche.

Ollivon : « De toute façon, le match parfait n'existe pas »

« La deuxième période a été plus complexe que la première, les Italiens ont mis plus de pression sur nous, a notamment expliqué le capitaine des Bleus. On a fait quelques petits scories, on n'a été pas les plus précis en conquête, on perd deux, trois ballons, on s'est un peu éparpillés mais on a parfois réussi à se recentrer. On va retenir le positif. » Si lui et ses coéquipiers n'entendent pas galvauder ce second succès dans ce Tournoi des 6 Nations, Ollivon a bien conscience qu'une belle marge de progression existe. « On sait très ben que le niveau internationale, c'est des petits détails. Il n'y a pas rien non plus, on a le bonus. On aurait dû enfoncer un peu plus le couteau à certains moments. Tout n'a pas été parfait... Les Italiens ont aussi fait une jolie partie. De toute façon, le match parfait n'existe pas. Ce n'est pas plus mal d'avoir de petites remises en question avant d'aller à Cardiff. Ce n'est pas dramatique, à nous de continuer à travailler », a conclu l'ancien de Bayonne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.