XV de France - Ollivon : "La guerre, de la première à la dernière minute !"

XV de France - Ollivon : "La guerre, de la première à la dernière minute !"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 février 2021 à 09h00

Auteur du premier des deux essais français en Irlande (13-15), Charles Ollivon a vécu un match d'une intensité rare dimanche. Un nouvel acte fondateur, à n'en pas douter, de cet enthousiasmant XV de France version 2021.



Charles Ollivon, le capitaine du XV de France, relaie "énormément de fierté et de plaisir, du bonheur tout simplement", après la victoire des Bleus en Irlande (13-15) dimanche : "C'était un match d'hommes, ça résume bien. Une bataille vraiment féroce. On est vraiment très heureux pour le groupe, nos supporters et la France entière. C'est de la joie et de la fierté, tout simplement. C'est l'état d'esprit qui nous a permis de gagner. C'était très rude dans tous les contacts, il n'y a pas eu une seconde de relâchement. La guerre, de la première à la dernière minute ! Alors, félicitations à tous les mecs du groupe, c'était vraiment difficile et il a fallu l'aide de tout le monde. C'est une vraie fierté au vu de la qualité de l'adversaire, ça fait dix ans qu'on n'avait pas gagné en Irlande."

Ollivon veut "savourer" cette prestation de grande qualité, qui a réclamé autre chose que le seul jeu auquel l'équipe de Fabien Galthié a déjà commencé à nous habituer depuis plusieurs sorties : "Toute la semaine, on s'était répétés que c'était un match d'hommes. On l'avait ciblé et bien travaillé en profondeur. Il fallait monter le curseur, individuellement comme collectivement, on avait vraiment à coeur de sortir une grosse performance. Il y avait besoin d'amener toutes les qualités au service du collectif, ça fait du bien à la tête et au corps... On doit bien en profiter, savourer avant de vite basculer sur l'Ecosse." Les Bleus reçoivent le XV du Chardon dans deux semaines, avant une nouvelle coupure pour enchaîner sur l'Angleterre (à Twickenham) et Galles (en France) les 13 et 20 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.