XV de France : Médard a hâte de disputer une vraie opposition

XV de France : Médard a hâte de disputer une vraie opposition©Media365

Lucas Bertolotto, publié le vendredi 16 août 2019 à 10h05

L'arrière international français Maxime Médard s'est livré en conférence de presse sur la préparation des Bleus et leur envie de disputer le match face à l'Italie ce samedi.

Les Bleus ont un premier rendez-vous ce samedi. Après plusieurs semaines de préparation, le XV de France va enfin disputer sa première rencontre amicale contre l'Ecosse à Nice samedi à 21h05. Un match qui arrive au meilleur moment pour les protégés de Jacques Brunel et Fabien Galthié comme l'a avoué Maxime Médard en conférence de presse : « On sera un peu plus structurés sur nos sorties de camp, sur du jeu d'avants et du jeu de trois-quarts. On a hâte d'y être parce que ça fait un mois qu'on travaille. On travaille sur un jeu peut être différent mais on a hâte de le mettre en place sur une opposition réelle. On a envie. A l'entrainement c'est toujours difficile de ne pas pouvoir se donner à 100% donc on attend une opposition réelle pour pouvoir voir un autre jeu et où on en est. Après ce premier match on pourra avoir des axes de travail un peu plus ciblés. »


Médard : « Quelque temps qu'on vit ensemble »

Une envie traduite par le fait de vouloir s'entendre sur le terrain aussi bien qu'en dehors. De vouloir créer un vrai groupe après avoir partagé beaucoup de moments ensemble depuis le début de l'été. « Ça fait quelque temps qu'on vit ensemble, qu'on mange ensemble, a expliqué Médard. Il y a des choses sur le terrain mais aussi en dehors pour pouvoir resserrer l'équipe et créer un groupe. Même si la plupart des joueurs se connaissent, il faut aller vite, très vite. On n'a pas de temps à perdre, il faut vite trouver une équipe. Comme j'ai pu le faire cette saison au Stade Toulousain, j'essaie d'apporter un peu de sérénité, un peu d'expérience pour leur permettre de donner le maximum, de montrer leur talent. Par des mots ou par des gestes, ces jeunes joueurs sont talentueux et bien plus prêts que nous à l'époque. On n'est pas là pour les accompagner mais pour les guider. »


Médard : « Trouver des automatismes, des repères »

L'arrière du Stade Toulousain se sent prêt à disputer ce premier des trois matchs amicaux. Un retour sur le terrain attendu qui permettra aux Bleus de mettre en place les différentes choses étudiées à l'entraînement : « Ça va nous permettre de trouver des automatismes, des repères. Ça fait quelque temps qu'on travaille physiquement, qu'on travaille sur nos structures, sur nos lancements. Ce sont des matchs de préparation en vue de la Coupe du Monde donc ça va nous permettre de mettre notre jeu en place, de trouver un peu de confiance. On sait très bien que sur ce premier match, tout ne va pas être parfait, mais on va tout donner. On travaille bien depuis le début de la préparation. Personne ne triche. Après, c'est sûr que sur un premier match on va peut être manquer un peu de rythme. On va pouvoir trouver un peu de repères. »

Médard : « Galthié amène plus de détails »

Maxime Médard est l'un des joueurs les plus expérimentés de l'équipe. Il a accueilli de nombreux jeunes cette année pour préparer le Mondial au Japon mais également un nouvel entraîneur : « Fabien Galthié amène un peu plus de détails, de structure. On a vu pendant le Tournoi qu'on avait eu du mal à sortir de notre camp. Ce sont des phases assez basiques mais importantes à haut niveau donc il a mis sa touche en amenant des structures qui nous permettent d'être plus sereins. Il nous apporte beaucoup. Il nous amène une structure en étant plus dans le détail. Il nous parle aussi de l'endurance mentale. On a perdu des matchs en fin de match, il faut toujours être concentré jusqu'au bout. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.