XV de France : Les revanchards à suivre en 2022 (1/2)

XV de France : Les revanchards à suivre en 2022 (1/2)©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 27 décembre 2021 à 14h44

Plusieurs internationaux français auront l'obligation de retrouver leur meilleur niveau en 2022 pour espérer réintégrer le XV de France. Coup de projecteur ce lundi sur trois avants revanchards.



La page 2021 se referme avec des promesses et des étoiles plein les yeux quant à l'avenir du XV de France. Après une belle 2eme place dans le Tournoi des 6 Nations 2021 derrière le pays de Galles, les Bleus n'ont cessé d'impressionner. Tout d'abord en Australie durant la tournée d'été, où la sélection, très rajeunie a chahuté les Wallabies lors des trois Test-matchs pour en remporter un. Le rappel des cadres en automne avait par la suite été bénéfique. Les hommes de Fabien Galthié avaient réussi un sans-faute contre l'Argentine et la Géorgie avant de conclure en apothéose face à la Nouvelle-Zélande.

Généralement, lorsque le train est en marche, il est périlleux d'y embarquer. Plusieurs internationaux absents de la scène internationale mais désireux d'y effectuer leur retour auront du pain sur la planche en 2022 pour conserver l'espoir de revenir sur le devant de la scène. C'est pour cette raison que plusieurs d'entre eux, à commencer par l'ancien capitaine, Charles Ollivon, réaliseront une grande seconde partie de saison à compter du mois de janvier. Touché aux ligaments du genou gauche le 5 juin dernier, le 3eme ligne a retrouvé le chemin de l'entraînement et ne devrait pas tarder à reprendre la compétition.

Ollivon, capitaine en danger ?

Bien qu'il jouit d'un statut d'ancien capitaine et de leader quelque peu à part, il serait bien inspiré de marquer les esprits rapidement car à son poste la concurrence est féroce au sein du XV de France. Hormis Grégory Aldritt qui fait figure d'incontournable, énormément de joueurs talentueux postulent. Outre l'émergence de Cameron Woki, les Dylan Cretin, Anthony Jelonch, François Cros, Selevasio Tolofua, Sekou Macalou ou encore Ibrahim Diallo toquent à la porte. Et ils ont tous les dents longues.

Chat a pris du retard

A l'instar de Camille Chat qui a perdu sa place dans le groupe au profit des deux talonneurs toulousains, Julien Marchand et Peato Mauvaka. Brillants cet automne en Bleu mais en club également, ces deux hommes se sont accaparés les deux premiers rangs dans la hiérarchie des talonneurs. Et il semble que le Castrais Gaëtan Barlot, au bénéfice d'une tournée australienne solide cet été, leur emboite le pas. Et alors qu'un autre talonneur pétri de qualités, Pierre Bourgarit, postule également depuis plusieurs saisons, Camille Chat n'a d'autre choix que de "casser la baraque" en 2022. Par ses qualités physiques extraordinaires, il possède les clés ouvrant la porte du XV de France.

Où est passé Haouas "l'extra-terrestre" ?

L'autre perdant de l'embellie du XV de France en 1ère ligne se nomme Mohamed Haouas. Celui que Fabien Galthié qualifiait "d'extra-terrestre" suite à son explosion au niveau international, a vu lui passer devant Uini Atonio et Demba Bamba. Apparus également en Bleu, Dorian Aldegheri et Wilfried Hounkpatin veulent goûter davantage au bonheur des matchs internationaux. Ainsi, aucune alternative ne se présente à Mohamed Haouas. Le pilier de Montpellier aura l'obligation de retrouver son meilleur niveau l'année prochaine. De retour de blessure au mois de novembre, il semble par ailleurs débarrassé de ses problèmes musculaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.