XV de France : Labit insiste - et s'explique - pour Ntamack au centre

XV de France : Labit insiste - et s'explique - pour Ntamack au centre©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 11 novembre 2021 à 15h50

Romain Ntamack va réessayer au centre avec le XV de France. Même si la première expérience a été quelque peu décevante samedi devant l'Argentine (29-20), le staff des Bleus ne compte pas abandonner si vite son idée.



Laurent Labit, l'entraîneur des arrières du XV de France, concède que l'association entre Matthieu Jalibert en n°10 et Romain Ntamack reculé au centre n'a pas été si enchanteresse que ça samedi, face à l'Argentine (29-20). "On avait un goût un peu amer à la fin du match, car on n'avait très bien travaillé à l'entraînement, et par moments on n'a pas réussi à le mettre en place. A l'entraînement, on les avait toujours en fusion, or sur ce match on savait qu'on n'aurait pas que des ballons dynamiques et rapides à jouer... C'était un match de reprise, rien ne nous dit qu'on aurait fait mieux avec deux vrais centres. On savait aussi qu'on n'allait pas trouver la copie parfaite en 50 minutes." En effet, Romain Ntamack a cédé sa place à la 54eme minute à Danty.

L'ancien entraîneur du Racing défend toute idée de sacrifice de l'ouvreur toulousain : "Pas du tout ! On compte sur lui, on sait très bien qu'il a toujours excellé à l'ouverture, qu'il a toujours répondu présent. Si on le met au centre, c'est au contraire pour qu'on soit meilleurs et plus efficaces." Le fils d'Emile a paru affecté au moment de sa sortie au Stade de France, mais le staff devrait bien insister dimanche contre la Géorgie, à Bordeaux : "Comme tout le monde, il savait qu'on n'avait pas pu le mettre dans les bonnes dispositions. On a discuté avec lui de choix qui auraient pu être meilleurs, comme on l'a fait avec Jalibert aussi. La responsabilité est partagée." Reste à voir si l'attelage sera à nouveau reconduit dans dix jours, pour l'ultime sommet face aux All Blacks au Stade de France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.