XV de France : Karim Ghezal annonce son arrivée dans le staff des Bleus

XV de France : Karim Ghezal annonce son arrivée dans le staff des Bleus©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le lundi 06 mai 2019 à 10h19

Pressenti depuis de longues semaines, Karim Ghezal intégrera bien le staff du XV de France. Dans une interview accordée au Midi Olympique, l'adjoint de Pierre Mignoni a livré les coulisses de son arrivée au sein du navire tricolore. Sa mission débutera après la Coupe du Monde au Japon et se prolongera jusqu'au Mondial 2023.

Plus que jamais, les contours du futur staff du XV de France sont en train de se dessiner. Alors que Bernard Laporte aurait reçu l'accord des entraîneurs convoités par Fabien Galthié, futur sélectionneur des Bleus, Karim Ghezal a confirmé son départ du LOU et son arrivée au sein de l'équipe de France. « J'ai donné mon accord. J'ai reçu les propositions de contrat vendredi. J'ai discuté une dernière fois aujourd'hui (dimanche) avec Fabien (Galthié) et je lui ai donné mon accord. Le contrat sera signé dans les prochains jours. (...) J'ai fait les choses dans l'ordre : j'ai d'abord prévenu M. Ginon, mon président Yann Roubert et Pierre Mignoni. C'était la moindre des choses. Ensuite, j'ai prévenu mon groupe de joueurs. Et enfin, j'ai donné mon accord officiel à Fabien. Désormais, il n'y a plus qu'à signer », a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé au Midi Olympique. Une décision mûrement réfléchie alors que Pierre Mignoni, lui aussi contacté par la Fédération française de rugby, avait choisi de décliner la proposition.

Ghezal : « Travailler pour l'équipe de France, ça ne peut pas être une galère ! »

En dépit de la situation sportive alarmante et la crise de résultats que traverse le XV de France depuis de (trop) longues années, Karim Ghezal a exprimé toute sa joie et sa détermination au moment d'évoquer la complexité de sa future tâche : « Si j'ai l'impression d'aller dans une galère ? (...) Travailler pour l'équipe de France, ça ne peut pas être une galère ! C'est un rêve. Je vais représenter tout le rugby français, des amateurs aux professionnels. Je n'oublie pas que j'ai commencé le rugby à L'Isle-Jourdain, chez les amateurs. J'ai porté le maillot des Barbarians. Représenter tout notre rugby, c'est une forte pression mais surtout une immense fierté. » Une fierté qui prendra source après la Coupe du Monde au Japon (20 septembre - 2 novembre), contrairement à Laurent Labit qui quittera le Racing dès cet été. Une décision logique pour Ghezal qui souhaite avant tout « accompagner la transition » suite à la volonté de Mignoni de le conserver jusqu'à la fin du Mondial japonais. « Pierre et le club ont tellement fait pour moi que je vais les aider autant que je peux à gérer ce changement », a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.