XV de France : Jacques Brunel pas favorable quant à l'arrivée de Fabien Galthié ?

XV de France : Jacques Brunel pas favorable quant à l'arrivée de Fabien Galthié ?©Media365

Thibault Laurens, publié le mardi 26 mars 2019 à 12h17

Alors que Bernard Laporte ferait le forcing pour renforcer le staff tricolore en vu de la prochaine Coupe du Monde, l'arrivée de Fabien Galthié pour épauler Jacques Brunel aurait pris du plomb dans l'aile. Le sélectionneur des Bleus ne serait pas totalement favorable à l'intronisation de l'ancien demi de mêlée international.

C'est un feuilleton qui semble parti pour durer. Fabien Galthié (50 ans) demeure, avec Ronan O'Gara (42 ans), la priorité de Bernard Laporte afin de renforcer le staff du XV de France à l'aube de la Coupe du Monde au Japon (20 septembre - 2 novembre). Néanmoins, selon l'Equipe dans son édition datée de ce mardi, Jacques Brunel ne serait pas entièrement favorable à l'arrivée de l'ancien international français (65 sélections). En cause une question de « fierté personnelle ou loyauté vis-à-vis de ses adjoints », comme l'avance le quotidien. Une position qui mettrait le président de la Fédération française de rugby dans l'embarras. En effet, Laporte a multiplié ces derniers jours les contacts avec l'ancien manager du Stade Français, de Montpellier et de Toulon. Néanmoins, la décision de renforcer le staff tricolore revient à Jacques Brunel dont la volonté ne sera pas bafouée. A moins que Laporte ne lui impose des directives.

Le staff actuel dispose de l'entière confiance de Jacques Brunel

La semaine passée, Jacques Brunel et ses adjoints ont débriefé le Tournoi des 6 Nations à Toulouse, sans la présence physique du président de la FFR. A cette occasion, le Gersois a réaffirmé sa confiance aux hommes qui l'accompagnent depuis le début de son mandat à la tête des Bleus. Une petite surprise, d'autant qu'après les résultats catastrophiques du XV de France durant le Tournoi, l'ancien entraîneur de l'USAP et de Bordeaux-Bègles semblait isolé de son staff. L'hypothétique arrivée de Fabien Galthié, qui serait en charge du mouvement général des Bleus et notamment du secteur offensif, reste donc en suspens. Pour rappel, Jacques Brunel, lors de sa prise de fonction en 2017, souhaitait que le consultant de France Télévisions fasse parti de son staff, au moins jusqu'à la Coupe du Monde au Japon. Les temps ont semblent-ils changé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.