XV de France : Galthié satisfait d'avoir 34 joueurs et prêt à aller encore plus loin

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 09 janvier 2024 à 23h16

Dans une interview accordée à L'Equipe, le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié se dit satisfait d'avoir trouvé un accord avec les clubs pour préparer les matchs avec 34 joueurs. Il évoque également la possibilité de laisser au repos ses cadres pendant toute une saison internationale en vue du Mondial 2027.

C'est officiel depuis ce mardi. La Ligue nationale de rugby et la Fédération française de rugby ont convenu d'un accord qui permettra à Fabien Galthié, le sélectionneur du XV de France, de préparer les matchs avec 34 joueurs, et non plus 42 comme lors des quatre premières années de son mandat, dès le prochain Tournoi des 6 Nations. Une décision prise après une longue discussion avec les clubs, et qui satisfait le sélectionneur, comme il l'a confié dans une longue interview à L'Equipe. "42, c'est un peu moins de trois joueurs par poste, soit un titulaire, un numéro deux et un trois. Tu crées l'émulation. Ça nous a permis de sortir en quinze jours une équipe de France de 24 ans de moyenne d'âge pour jouer l'Angleterre (24-17) le 2 février 2020 au Stade de France. Ç'a porté ses fruits sur quatre ans. On a fait une équipe de France premium qui joue seulement huit matchs par saison, trois en novembre et cinq pendant le Tournoi, et une autre "développement" qui en a disputé neuf. (...) 34, c'est trois joueurs par postes essentiels, et deux sur les postes normaux. C'est le nombre idéal. On peut travailler à 34 puisque l'on a vu 150 joueurs et sélectionné environ 80 sur deux équipes, mais aussi grâce aux moins de 20 ans. Cette génération avec qui on a travaillé depuis quatre ans est en route. Le dernier match du premier mandat face à l'Afrique du Sud, perdu d'un point, est un élément constitutif de son développement et un vécu collectif supplémentaire pour être meilleur. Nous souhaitons amener ce groupe en 2027. 80 ou 90 % de l'effectif ira."

Une année 2026 sans les cadres ?

Pour conduire l'équipe de France à une première victoire en Coupe du Monde, en 2027 en Australie, Fabien Galthié est même prêt à faire de plus larges concessions, comme se priver de ses cadres durant toute une saison internationale. "Le rugby français et l'équipe de France doivent gérer un calendrier spécifique. On est les seuls au monde à vivre avec cette contrainte. Notre souhait est d'être dans une co-construction avec les clubs. (...) Il se peut qu'on sorte des joueurs du niveau international pendant une saison pour les laisser se régénérer, qu'on leur propose des breaks en fonction de leurs performances, révèle-t-il. On n'invente rien, les All Blacks l'ont fait entre 2011 et 2015. Pour un seul objectif : les remettre en pleine puissance sur le circuit international l'année suivante, avec toujours cet horizon de 2027." Cette méthode sera-t-elle la bonne ? Réponse dans un peu moins de quatre ans...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.