XV de France : Galthié dans le staff ? Brunel ferme la porte

XV de France : Galthié dans le staff ? Brunel ferme la porte©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 février 2019 à 08h51

Interrogé mardi devant la presse sur l'éventualité que Fabien Galthier rejoigne prochainement son staff au sein du XV de France, Jacques Brunel s'est montré catégorique au sujet d'une éventuelle arrivée de l'ancien manager du RC Toulon, de Montpellier et du Stade Français, le sélectionneur des Bleus refermant sèchement la porte à son ex-confrère.

Fabien Galthié au chevet des Bleus. La rumeur avait pris du volume ces derniers jours au lendemain du naufrage des Français à Twickenham contre l'Angleterre, Jacques Brunel ne pouvait donc pas échapper à une question sur le sujet, mardi à Marcoussis après avoir dévoilé son XV de départ pour le prochain match, contre l'Ecosse au Stade de France pour le compte de la 3eme journée du Tournoi des 6 Nations. Mais les représentants des médias qui pensaient que le sélectionneur à moustache donnerait davantage d'informations sur ce bruit de couloir, ou, mieux encore, lui donnerait du corps, ont dû déchanter très vite étant donné la réponse de l'intéressé. "Je ne lis pas la presse", a tout d'abord répondu sèchement Brunel, avant de mettre les choses au clair dans la foulée, se montrant catégorique. "Je l'apprends, je ne suis pas au courant, j'ai un staff, je suis bien dans mon staff, il n'y en a jamais été question". Affaire classée donc en théorie.

Galthié aurait pu être adjoint déjà, ou même sélectionneur



Pourtant, Midi Olympique assurait encore récemment que Galthié, proche du président de la FFR Bernard Laporte mais aussi de Brunel lui-même, pourrait intègrer prochainement le staff afin d'apporter toute son expertise au groupe mais surtout d'épauler l'entraîneur des arrières Jean-Baptiste Elissalde. A en croire le journal, une réunion au cours de laquelle le sujet Galthié figurait à l'ordre du jour se serait même tenue à Marcoussis jeudi dernier, l'ancien capitaine du XV de France aujourd'hui consultant pour le service des sports de France Télévisions présentant l'avantage d'être disponible. Et d'avoir toujours eu un rapport plus ou moins étroit avec la sélection, lui qui s'est fait devancer à deux reprises dans sa carrière pour le poste de sélectionneur. L'ancien manager de Toulon, Montpellier et le Stade Français aurait très bien pu également endosser il y a deux ans le rôle de premier adjoint. Mais le natif de Cahors (Lot) se trouvait alors déjà sous contrat avec Toulon et n'avait pu alors exaucer le souhait de Laporte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.