XV de France : Gaël Fickou souligne l'engagement des Bleus

XV de France : Gaël Fickou souligne l'engagement des Bleus©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le samedi 16 juin 2018 à 16h38

Le trois-quarts centre Gaël Fickou s'est exprimé à l'issue de la défaite du XV de France face à la Nouvelle-Zélande ce samedi (26-13) en évoquant notamment l'engagement mis par les Bleus.

La deuxième défaite du XV de France contre la Nouvelle-Zélande n'est pas la seule chose à retenir. Ce samedi, malgré le revers 26-13, les Bleus ont été beaucoup plus conquérants face aux Blacks. Un engagement et beaucoup de courage que le trois-quarts centre Gaël Fickou a souhaité souligner à l'issue de la rencontre : « Evidemment ce n'est pas encore parfait car on est de nouveau battu, mais à 14 contre 15, il y a des motifs de satisfaction. On aurait pu marquer deux essais en plus : sur le premier il y a en-avant, mais le deuxième est litigieux. Il y a eu de bonnes choses. On a su percer leur rideau, porter le ballon, je crois un peu plus qu'eux. C'est ce qu'on voulait : la semaine dernière, on n'a pas eu d'actions, ce soir, un peu plus. On a montré un autre état d'esprit. A 14 contre 15, on n'a pas lâché le bon bout, c'est positif. Si le carton rouge fausse la donne ? Je ne sais pas. Ça aurait peut-être été pire, ou moins. On ne le saura jamais. Benjamin Fall a mis énormément d'envie, il n'y a rien à lui reprocher. Ça peut arriver à tout le monde. Il est arrivé un peu trop tard. Il faut garder cet état d'esprit d'aller contester des ballons en l'air, se donner à 200%. On se rapproche des All-Blacks, c'est bien. On s'est envoyés dix fois plus que la semaine dernière. »

Galletier : « On est en progression » 


Du côté du troisième ligne Kélian Galletier, les mots ont a peu près été les mêmes. Une chose est sûre, l'envie mise par les Français est un signe d'encouragement : « On est obligé de prendre en compte la défaite. Mais on est en progression par rapport à la semaine dernière, on a su régler vite des problèmes qui nous ont coûté cher la semaine dernière. On a un peu plus imposé notre jeu. On s'est battu. On voulait afficher un meilleur état d'esprit, être capable de compenser les erreurs des uns et des autres, et à quatorze contre quinze, c'était encore plus important. Benjamin Fall est déçu, le pauvre. Sur une tournée de trois matchs, il ne joue que dix minutes. Venir en Nouvelle-Zélande pour ça, c'est dur à avaler. On aurait pu prendre en compte le fait qu'il essaie de prendre le ballon. Après, c'est la règle. Je ne suis pas arbitre, c'est un poste difficile. Contre les All-Blacks, on doit tout faire à la perfection, on n'a pas le droit de leur donner quelque chose. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.