XV de France (F) : Trémoulière critique, la FFR enquête

XV de France (F) : Trémoulière critique, la FFR enquête©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 21 novembre 2022 à 21h25

Même si la France a pris la troisième place de la Coupe du Monde de rugby féminin, de nombreuses tensions sont apparues entre le staff et les joueuses, et la Fédération a décidé d'ouvrir une enquête.


Pour la septième fois en neuf éditions, l'équipe de France féminine de rugby a terminé troisième de la Coupe du Monde, en Nouvelle-Zélande il y a dix jours. Pendant la phase de poules, le bi-hebdomadaire Midi Olympique avait fait état de tensions entre le staff et les joueuses, pas vraiment d'accord sur le style de jeu, et ce lundi, Jessy Trémoulière, élue meilleure joueuse du monde en 2018 mais réduite à un rôle de figurante lors de ce Mondial, en a remis une couche dans les colonnes de L'Equipe. « Je n'ai pas compris (pourquoi j'ai si peu joué). Sur les six matchs du Mondial, j'ai eu deux entretiens avec les entraîneurs (le sélectionneur et ses adjoints, ndlr). Les choix n'ont pas été justifiés. Il n'y a pas eu d'honnêteté dans nos entretiens, ils m'ont fait des reproches mais ce n'était pas du tout constructif. Ils ont pointé du doigt ce qui n'allait pas, notamment un manque de vitesse. Mais ils savaient dès le début que je n'étais pas la plus rapide », regrette l'arrière de 30 ans, qui sera en fin de contrat avec la Fédération dans quelques jours.

Un "débriefing" immédiat de la FFR

Après avoir lu cette interview, la Fédération française de rugby a publié un communiqué : « À la suite de l'expression par voie de presse d'une joueuse du XV de France féminin tenant des propos critiques à l'encontre de son encadrement, la FFR souhaite préciser qu'un travail de débriefing et d'analyse a démarré au lendemain de la compétition avec l'ensemble des acteurs de la Coupe du Monde. Ce travail comprend l'écoute de l'ensemble des joueuses du groupe France ainsi que du staff. Il sera terminé vers le 20 décembre. L'objectif est de bâtir un plan d'action qui sera mis en œuvre dès le début d'année prochaine pour améliorer encore les conditions de travail et de performance du XV de France féminin en vue du prochain Tournoi des Six Nations 2023. » Nommé sélectionneur après l'échec du dernier Tournoi des 6 Nations, Thomas Darracq sera-t-il toujours en poste pour l'édition 2023 ? Réponse d'ici quelques semaines...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.