XV de France : Dupont, un gros râleur

XV de France : Dupont, un gros râleur©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le vendredi 21 février 2020 à 19h03

Le demi de mêlée des Bleus, Antoine Dupont, se confie dans L'Equipe sur son tempérament. Le jeune joueur des Bleus est notamment un sacré râleur.



Antoine Dupont sera une des attractions de la rencontre que le XV de France dispute face au pays de Galles, samedi (17h45) lors du troisième match des Bleus dans le Tournoi des Six Nations. Le jeune demi de mêlée, qui a réussi un joli début de compétition, possède une personnalité détonante sur laquelle il s'est confié dans L'Equipe, vendredi. Très chambreur, le joueur de Toulouse est aussi un sacré râleur.

Dupont reconnait râler à propos de « tout ». « Même quand il n'y a rien, je trouve un sujet ! Cela doit être un peu pénible pour ceux qui me voient tous les jours, dit-il en rigolant. Je peux râler parce qu'on se lève trop tôt, parce que le repas est décalé... Je trouve toujours un prétexte. Soit je râle tout seul, soit auprès de la première personne à côté de moi. Et puis, chambrer, cela fait quand même partie de la vie de groupe : tu branches quand tu gagnes et tu te fais brancher quand tu perds. Bon, c'est vrai que je n'aime pas perdre, donc là il faut être bon dans la repartie. Mais on est un peu tous fait sur le même modèle. Certains plus que d'autres ».

Dupont : « Je ne dévoile pas forcément mes émotions »

Le jeune élément des Bleus renvoie plutôt une image de joueur réservé. « De nature, je suis plutôt réservé dans le sens où, quand j'arrive dans un groupe, je ne vais pas me mettre en avant. Je vais rester dans mon coin et observer les autres. Une fois que je connais, que je me sens bien dans un groupe, je n'ai aucun problème à prendre la parole », explique Dupont qui reste en retrait au départ.

« Je ne dévoile pas forcément mes émotions. C'est la même chose d'ailleurs, qu'il s'agisse de moments de joie ou si je viens de commettre une erreur. Je vais essayer de rester normal, de ne pas montrer que je suis affecté, parce que quand vous croisez le regard d'un partenaire, si vous sentez qu'il est inquiet, désemparé ou autre, cela peut avoir des répercussions sur toute l'équipe. C'est important de rester concentré. Après, j'ai cette chance de ne pas avoir à me forcer. Je suis comme ça de nature, donc autant essayer de le positiver. Je crois que cela me sert plus que cela me dessert. Je vous jure que je suis plus expansif quand je joue aux cartes avec les copains », dit Dupont.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.