XV de France : Des tests quotidiens pour limiter la propagation du coronavirus

XV de France : Des tests quotidiens pour limiter la propagation du coronavirus©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 21 février 2021 à 23h05

Face à une propagation importante du coronavirus, Raphaël Ibañez a confirmé dans l'émission Stade 2 qu'un protocole renforcé a été mis en place avec, notamment, des tests de dépistage quotidiens.

Le staff du XV de France entend stopper la propagation du coronavirus. Alors que cinq joueurs et quatre membres du staff ont été touchés, les précautions vont monter d'un cran alors que les Bleus vont préparer le match face à l'Ecosse au Centre National du Rugby (CNR) de Marcoussis. Invité de l'émission « Stade 2 », ce dimanche sur France 3, le manager du XV de France Raphaël Ibañez a confirmé que des mesures sont d'ores-et-déjà prises pour limiter au maximum la propagation du virus au sein de la sélection dans le cadre d'un « plan d'adaptation » que le staff tricolore a « préparé avec minutie ». « Si d'autres cas s'avèrent positifs, nous avons pris des mesures exceptionnelles avec le concours de la cellule Covid qui veille sur l'ensemble du groupe France puisque les tests PCR vont être triplés, on va avoir un test tous les jours et s'il y a malheureusement un cas positif détecté, il serait immédiatement placé à l'isolement de façon à ne pas être contaminant, a confirmé l'ancien talonneur international. Nous sommes confiants pour cette semaine qui s'annonce. » Mais, malgré une situation préoccupante, le XV de France va bien préparer le match face à l'Ecosse, prévu ce dimanche sur la pelouse du Stade de France dans le cadre de la 3eme journée du Tournoi des 6 Nations.


Ibañez : « Nous serons prêts à affronter l'Ecosse »

Une rencontre dont l'organisation n'est pas menacée et dont la préparation ne sera pas sous le signe de l'inquiétude. « La compétition ne laisse pas de place à l'inquiétude, assure Raphaël Ibañez. Nous ne voulons pas de membres du staff ou de joueurs inquiets mais nous voulons des hommes engagés dès demain (lundi), après avoir pris connaissance des résultats de cet énième test PCR que nous avons vécu ce (dimanche) soir. Dès demain (lundi), nous entrons dans une semaine de préparation et je peux vous assurer que nous serons prêts à affronter l'Ecosse. » Quant à savoir d'où a pu venir la contamination du groupe, Raphaël Ibañez admet une incertitude alors que l'hypothèse menant à l'équipe de France à 7 n'a pas été confirmée. « Est-ce que ça a été le cas en Irlande ? Est-ce que c'est ici même, au sein du CNR ? Est-ce que, pourquoi pas, ce sont les médias qui sont invités régulièrement, même à distance, à observer nos entraînements à haute intensité, s'est questionné l'ancien talonneur. Il suffit d'une poignée de porte infectée pour que la contamination se propage. » Une situation singulière dont le staff tricolore espère qu'elle sera une source de motivation pour les joueurs en vue du duel face au XV du Chardon. « Ce dont nous sommes certains, c'est que nous pensons aux joueurs qui ont été touchés et qui sont, surtout, retenus chez eux à l'isolement, a confié Raphaël Ibañez. Ça nous donne une raison de préparer et de faire un grand match dimanche face à l'Ecosse. » Les intentions sont claires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.