XV de France : Ce que Macron a dit aux Bleus

XV de France : Ce que Macron a dit aux Bleus©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le jeudi 05 septembre 2019 à 18h15

Comme annoncé, le président de la République Emmanuel Macron s'est rendu à Marcoussis ce jeudi pour rendre visite au XV de France avant la Coupe du Monde (20 septembre - 2 novembre) et leur adresser ses encouragements. Découvrez l'intégralité du message glissé par le chef de l'Etat à Jacques Brunel et ses joueurs.



Le président de la République l'avait annoncé : il tenait à à rendre visite au XV de France avant le grand départ pour le Mondial au Japon, samedi. Ce jeudi, là aussi comme prévu, Emmanuel Macron s'est donc rendu au Centre national de rugby de Marcoussis (Essonne), pour encourager l'équipe de France de rugby. « Ayez confiance en vous parce que moi j'ai confiance en vous et les Françaises et les Français aussi », a notamment déclaré le chef de l'État qui était accompagné, lors de sa visite, de Roxana Maracineanu, la Ministre des Sports. Sur place, outre les 31 sélectionnés et le staff du sélectionneur Jacques Brunel, Emmanuel Macron a également pu rencontrer Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR).

Macron : « En sport, rien n'est jamais écrit »

Avant de partager tous ensemble un déjeuner, le président de la République a tenu un bref discours : « Vous n'êtes pas les favoris de cette compétition. Et vous vous êtes bien fait secouer ces derniers temps, on le sait aussi, y compris par tous les commentaires qu'on a pu lire et je sais combien ça peut être blessant. Mais je sais une chose, c'est qu'en sport, rien n'est jamais écrit. Il n'y a pas qu'en sport vous me direz, mais en sport c'est aussi vrai. » Si le chef de l'État leur a demandé d'«avoir confiance en et dans le collectif », il a également déclaré, non sans une certaine ironie : « Je n'ai pas besoin d'avoir l'équipe de France championne des test-matchs. » La Coupe du Monde de rugby débutera la 20 septembre prochain, pour se terminer le 2 novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.