XV de France : Brunel explique ses choix pour le match contre l'Argentine

XV de France : Brunel explique ses choix pour le match contre l'Argentine©Media365

Rédaction Sport365, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 09h33

Après avoir dévoilé un XV de départ avec deux changements (Gaël Fickou et Yoann Huget) uniquement par rapport au match de samedi dernier contre l'Afrique du Sud, Jacques Brunel a expliqué ses choix pour le deuxième test de cette tournée, samedi contre l'Argentine, révélant notamment pourquoi il avait préféré le Parisien à Doumayrou au centre et le Toulousain à Fall sur l'aile gauche en l'absence de Damian Penaud.



Gaël Fickou à la place de Doumayrou au centre
La commotion a joué. Je n'ai pas grand-chose à dire sur les situations qu'il ait eu à gérer contre l'Afrique du Sud. Il a fait les gestes justes, donc ce n'était pas purement sportif même si Gaël, compte tenu de sa forme actuelle, méritait de jouer dans cette équipe. On est obligé de préserver un peu Doumayrou de par cette commotion et on a profité en même temps de la forme de Gaël.

Gaël Fickou de retour à son poste en club
Gaël a fait un très beau début de saison donc il mérite sa place. On avait voulu continuer sur la lancée de ce que l'on avait travaillé entre Mathieu (Bastareaud) et Geoffrey (Doumayrou) mais on savait très bien qu'il allait rentrer. Et là, il rentre naturellement.

Louis Picamoles reconduit
Je maintiens que Picamoles est le spécialiste a ce poste, on en a parlé ensemble. Il estime lui aussi qu'il n'a pas eu l'impact suffisant (contre l'Afrique du Sud) et qu'il a le potentiel pour faire mieux que ça, mais il n'a pas réussi à avoir le timing et n'a pas eu la présence qu'on pouvait espérer. Mais il mérite qu'on le revoie car je suis sûr qu'il va rectifier le tir. Il se sentait frustré de la prestation qu'il avait faite, qui était en demi-teinte, donc il mérite de rejouer une deuxième fois. Ses dernières prestations avec le XV de France ? C'était son premier match significatif avec moi, je ne connais pas les conditions dans lesquelles il était auparavant.

Brunel : « Je n'ai jamais été tenté de changer l'équipe »


Yonna Huget titulaire sur l'aile gauche alors qu'il ne faisait partie de la liste initiale (contrairement à Fall)
Yoann a été très performant sur ce début de saison, en dépit de quelques pépins et de blessures. Il n'avait pas été sélectionné initialement parce qu'il était blessé. Il a eu une récupération beaucoup plus rapide que celle qui était prévue, ce qui lui a permis de réintégrer cette liste. Benjamin (Fall) a joué tous les matchs depuis le début de la saison. Il nous semblait émoussé, c'est pour cette raison que l'on a préféré Huget en tant que titulaire et Fall sur le banc.

Equipe pratiquement reconduite en totalité en dépit de la défaite face aux Springboks
Plusieurs situations en première mi-temps se sont jouées à peu de choses. Le coup de pied de Camille Lopez pour Penaud ou son coup de pied rasant sous les poteaux alors qu'il y a d'autres solutions. Mais on ne peut pas reprocher à Camille de ne pas avoir cette justesse même si on peut regretter cette initiative-là. Il y a aussi cette situation de (Teddy) Thomas dont tout le monde a parlé déjà.

Tenté de faire plus de changements ?
On a été loin de démériter, on a même plutôt été à notre avantage, au moins pendant les trois premiers quarts de la partie. Alors pourquoi changer l'équipe ? Je n'ai jamais été tenter de le faire, car, d'après moi, ce n'était pas mérité.

Brunel : « Ne m'aurait-on pas reproché d'avoir mis Dupont ? »


Bonne ou mauvaise copie d'Arthur Iturria contre l'Afrique du Sud ?
Il a répondu à nos attentes. On connaissait ses qualités techniques et sa forme physique. On avait vu aussi à travers les tests qu'il avait faits en août qu'il était dans une forme exceptionnelle, donc on ne doutait pas de sa capacité à évoluer à ce poste et à être intéressant dans ce registre. Pour nous, ce n'est pas une surprise.

Regrets d'avoir fait sortir plus tôt Serin contre l'Afrique du Sud
Mais ne m'aurait-on pas reproché de ne pas avoir mis (Antoine) Dupont dont on connaît les qualités physiques, notamment au regard des derniers matchs qu'il a faits. Je ne crois pas que ce soit lié à ça. Ce n'est pas le demi de mêlée qui est responsable d'une mêlée qui tourne et avance et oblige le troisième ligne à partir, comme ce n'est pas le demi de mêlée qui est responsable de la série de pick and go des Français qui vont quelque fois un peu trop vite mais que l'arbitre ne sanctionne pas. Ce n'est pas Serin qui est responsable de ça.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.